Pourriez-vous nous préciser vos responsabilités dans le pèlerinage, et aussi depuis combien de temps vous venez à et votre relationnel avec le pèlerinage ?

Je suis un ancien pèlerin marcheur, j’ai fait un peu de service au service médical à l’ordre de malte, je suis aussi passé par les cuisines, et j’ai maintenant pris la responsbailité de la sécurisation des bivouacs avec le service d’ordre., et donc la fluidité de l’installation de tout ce qui est matériel (camions, matériel et personnel adéquat).

Le principal enjeu est la planification en amont, en sachant que l’ensemble du personnel concerné est bénévole à l’association, et qu’aucun personnel intérimaire ne participe au montage des bivouacs.

Craignez-vous la menace extérieure ?

Oui, c’est même un impératif réglementaire. Les abords du bivouac sont cette année renforcés en barriérage, ainsi qu’un personnel supplémentaire, intérieur et extérieure, une équipe de nuit et des plans d’évacuation dédiés dans l’optique de renforcer le gardiennage et la sécurité des pèlerins.

Prenons un exemple parlant. Comment faire rentrer dans un champ dédié un nombre X de voitures/de camions et de tentes, tout en favorisant la fluidité de la circulation et des espaces réservés aux services et aux pèlerins ? Chaque camion, véhicule et infrastructure est priorisé et prévu dans un déroulé horodaté et suivi par les membres de l’équipe de manière à éviter doublons, chevauchements et oublis.

On est comme un comité de direction chargé de placer les bonnes choses aux bons endroits.

Pourriez-vous nous rappeler de quelles équipes sont composées les équipes bivouac ?

Vous avez les équipes logistiques, les équipes toilettes, l’électricité, le son, les tentes, la cuisine logistique, la cuisine adulte, les sacs.

L’ensemble de la coordination entre ces équipes se fait entre septembre et mai.

Vous voulez dire que, avant d’arriver au pélé, chaque camion sait ou et à quelle heure il doit se placer !

Notre équipe accueille les camions, pour prendre un exemple, exactement comme une ouvreuse au théatre ! il y a 700 bénévoles au total dans l’équipe soutien, sur la sécurité bivouac on est 20, à l’accueil bivouac 60, et à 80, on assure la sécurité/police et la fluidité au sein du camp !

En quoi le service que vous accomplissez cette année est-il différent, plus enthousiasmant, ou changeant pour vous qui êtes passés par tant de services ?

La supervision, le côté stratégie, c’est un peu l’idée de l’homme de Vinci, je dois coordonner les équipes en charge et en même temps répondre à des demandes hyper opérationnelles. Ma fatique est différente de celles des pèlerins marcheurs, je dois être hyper polyvalent, être toujours disponible, et coordonner ce qui a été préparé en amont. C’est un poste hyper stressant, très responsabilisant. L’idée c’est comme si on invitait 10 000 personnes à la maison !

Comment déléguez-vous/répartissez-vous les responsabilités ?

Chaque équipe a plusieurs adjoints, et justement celui qui vient de m’interrompre, c’est mon patron ! (Rires) … Ce qui vous permet de vous plaindre de votre patron !

En tant qu’ex marcheur, n’avez-vous pas l’impression de vous sentir légèrement à l’extérieur du pèlerinage ?

C’est un autre pèlerinage.

Justement comment accomplissez-vous votre pèlerinage, êtes-vous suivi/guidé spirituellement ?

Nous avons des messes particulières, un aumonier (l’abbé Leclerc), des enseignements dédiés au bénévoles ; des temps de confession, de méditation.

Unknown.jpeg


Et depuis combien de temps avez-vous cette responsabilité ?

Cela fait 3 ans, et c’est mon 18e pélé ! Et en plus mes] enfants prennent la relève, et en plus ils arrivent avec leurs propres enfants !

Question plus concrète : combien avez de camions par jour, et par chapitre ?

11 camions sacs, 33 tonnes gros porteurs, 11 petits ou grand camions toilettes (chapitres enfants inclus), et les petits porteurs liés à chaque service (20, 40 ou 60 m3), qui sont alloués à chaque service en fonction de leurs besoins et du matériel embarqué.

Tous les bénévoles employés à l’établissement du bivouac dépendent ils tous de l’association, ou y t-ils également des prestataires ?

Uniquement des bénévoles ; à part Malte (secourisme), et Rejoyce pour l’électricité, l’éclairage et la sonorisation.

Question insolite pour la fin de cet entretien : quelle est votre 1ère pensée lorsque vous entendez la « voix » le matin ? (celle qui dit au haut-parleur : « amis pèlerins, il est 5h ! et je vois encore des tentes debout sur la prairie », NDLR).

La voix du matin ? C’est mythique. Il n’y aurait pas de pélé sans elle. En revanche aucun idée ne me vient à la tête, je suis levé avant lui ! Le service logistique a sa propre messe le matin à 4h30 !

Merci chez Cyrille, pour votre enthousiasme et votre service ! Nous prierons pour vous !