Chartres sonne, Chartres t’appelle !


ndc2015_429.jpgChers amis pèlerins,

Combien de fois avons-nous chanté ces couplets,
Tantôt vifs et entraînants sur la route,
Tantôt solennels et pleins en procession dans les cathédrales de Paris et Chartres?
Derrière le chant, il y avait une personne, Gérard de Rosny. Ancien élève de l'Ecole des Roches à Maslacq, il avait mis son talent et son art musical au plus haut service.
On lui devait, outre le chant de pèlerinage, un autre au Coeur immaculé de Marie - un Pater, un Je vous salue et un Gloria Patri - et bien des cantiques en l'honneur des saints Louis, Martin, Dominique,...
Jusqu'en ses dernières années, il a composé pour chanter la gloire divine et aider les âmes à prier sur de la beauté.
Il est décédé à 91 ans, muni des sacrements de l'Eglise, sous le scapulaire de Notre Dame. Et nous avons la ferme espérance que celle-ci, en retour, l'aura pris sous le manteau de sa protection "à l'heure de la mort".
En ce mois de novembre, l'Eglise nous fait vivre plus intensément du dogme de la communion des saints. Ayons à coeur de prier pour le repos de l'âme de Gerard de Rosny, portons-le dans le grand souvenir, l'immense mémoire des fidèles défunts, le 2 novembre prochain.

Cum quibus et nostras voces ut admitti jubeas deprecamur sine fine dicentes; Sanctus

Nous demandons cela pour vous, cher Monsieur de Rosny...
Puissiez-vous passer avec Marie ce porche de la mort et du jugement, et entrer au ciel
pour joindre votre voix à celle des anges,
et chanter au Dieu trois fois saint
l'éternel cantique de louange,
le Sanctus qui ne s'éteint pas dans la cathédrale de la Trinité!
Donnez-lui Seigneur le repos éternel
et que pour lui brille votre lumière sans déclin, ainsi soit-il.

Abbé Alexis Garnier
Aumônier Général de Notre Dame de Chrétienté.