Je t’aime ô ma Patrie

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Je t’aime, ô ma Patrie,

Pour tes monts neigeux et fiers,

Pour la chanson jolie

De tes fleuves toujours clairs.

Pour tes grèves,

Que soulèvent

Des flots si bleus,

Où l’on voit briller les cieux

Calmes et radieux.

Je t’aime pour tes plaines

Où mûrissent les moissons,

Pour tes forêts de chênes,

Pour tes bois et tes vallons,

Pour tes vignes qui s’alignent

Sur tes coteaux,

Pour le chant de tes ruisseaux

Où boivent les oiseaux.

Je t’aime pour la grâce

Dont se parent tes enfants,

Pour la fierté qui passe

Au regard de leurs vingt ans.

Pour leur âme

Qui s’enflamme

Prompte au secours,

Et se donne, sans retour,

D’un simple et pur amour.

Je t’aime, ô douce France,

Pour la gloire de ton nom,

Pour les bienfaits immenses

De ton cœur joyeux et bon.

De patrie

Plus chérie

Il n’en est pas ;

Pour la paix, voici nos bras,

Nos corps, pour tes combats !