jour 2

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Rappel du but de ces 12 premiers jours : rejeter l’esprit superficiel du monde, choisir les vraies richesses, et méditer sur la joie profonde de suivre le Christ.

Programme de la journée :
1°) Une prière au Saint-Esprit : 
Veni Creator, Venez Esprit-Saint, etc.

2°) (environ 10 minutes) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu.
Aujourd’hui : Vous êtes le sel de la terre (Mt V, 13-16)

Sommes-nous vraiment, par nos actes, par nos paroles, par notre attitude, le sel de la terre et la lumière du monde ? Ou bien ceux qui nous regardent peuvent-ils dire : celui-ci n’est pas meilleur que les autres ?

13- Vous êtes le sel de la terre ; mais si le sel s’affadit, avec quoi la salera-t-on ? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors pour être foulé aux pieds par les hommes.

14- Vous êtes la lumière du monde : une ville, située au sommet d’une montagne, ne peut être cachée.

15- Et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

16- Qu’ainsi votre lumière brille devant les hommes, afin que, voyant vos bonnes œuvres, ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

3°) Offrir une pénitence de son choix pendant la journée aux intentions du Pape et de l’Eglise.

4°) Lecture d’un passage de L’Amour de la Sagesse Eternelle de Saint Louis- Marie Grignon de Montfort (Ch.VII, L’élection de la vraie Sagesse, n. 74 à 89) : voir texte joint intitulé : « 19.05.06.4.Programme.12.premiers.jours ».

5°) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous, etc.

6°) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ, L.I, ch.13, 18, 25 – L.III, ch.10, 40 :
voir texte joint intitulé : « 19.05.06.4.Programme.12.premiers.jours ».

7°) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !

PS : Ces textes (points 4 et 6) doivent être lus comme support à la méditation et la réflexion personnelles. Le but n’est pas obligatoirement de tout lire mais de bien lire.