LA COMPASSION
DE MARIE

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Lorsque nos mains ont touché des aromates, elles embaument tout ce qu’elles touchent ; faisons passer nos prières par les mains de la Sainte Vierge, elle les embaumera.

SAINT CURE D’ARS

La Vierge est au milieu d’elles… son rôle n’est pas d’approcher pour consoler Jésus. Son rôle est de respecter la déréliction formidable où Il doit être pour opérer le salut du monde… Il est encore de partager cette absolue déréliction…
Il ne faut pas que la Vierge pleure sur son Enfant, mais sur les enfants des autres femmes, sur les enfants de ceux qui font mourir son Fils. Sa souffrance est une souffrance corédemptrice.

CARDINAL JOURNET
Notre-Dame des sept douleurs.

Le coup de lance n’atteignit pas l’âme de Jésus, puisqu’il était mort, mais il atteignit au plus profond l’âme de Marie.

SAINT BERNARD

N’oublie pas que tu m’as promis, à l’élévation de la sainte Messe, de te tenir avec la Vierge au pied de la croix pour offrir ensemble au Père du Ciel, « dont toutes les volontés sont volontés d’amour », vos enfants.

BIENHEUREUSE ELISABETH DE LA TRINITE