Litanies de la patience de Saint Antoine de Padoue

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

PERE CELESTE QUI ETES PATIENT, PARCE QUE VOUS ETES ETERNEL


Esprit de grâce qui m’avez attendu jusqu’à ce jour,
Trinité sainte qui me supportez avec toutes mes misères,
donnez-moi la patience.

Seigneur,
Quand le temps et les difficultés me presseront de toutes parts,
quand je manquerai des choses qui me seront nécessaires,
quand j’aurai à souffrir de la rigueur des saisons,
quand la maladie me retiendra dans un lit de souffrance,
quand je m’épuiserai à désirer en vain un sommeil réparateur,
donnez-moi la patience.

Seigneur,
Quand l’ennemi travaillera à ravager le champ de mon âme,
quand je me verrai sur le point d’être vaincu,
quand il me faudra réprimer sans cesse mes vivacités,
quand un excès d’abattement me rendra la vie ennuyeuse,
quand je me verrai à charge à moi-même et aux autres,
quand je souffrirai de mon impuissance pour tout bien,
quand malgré mes efforts, je retomberai souvent dans les mêmes fautes,
quand la triste sécheresse éteindra toute ferveur en moi,
quand mille distractions importunes viendront m’assaillir dans la prière,
donnez-moi la patience.

Si vous permettez, Seigneur,
que j’ai à supporter des contradictions, des caractères difficiles,
que je sois délaissé de mes amis, victime de quelque injustice,
qu’on me rende le mal pour le bien,
donnez-moi la patience.

O Dieu bon qui avez jugé à propos de sauver le monde par la voie des
souffrances, aidez- nous à supporter nos maux avec cet esprit de patience dont Jésus,
votre fils, nous a donné de si grands exemples ; faites que dans toutes nos afflictions,
soit de l’âme, soit du corps, nous répétions avec foi et soumission, ces paroles qu’il
vous adressait sous le poids de la douleur :
Mon Père que votre volonté soit faite et non la mienne.

Amen.



Extrait des litanies de la patience de Saint Antoine de Padoue