Maudit sois-tu carillonneur

logo-ndc-bleu-512px

Maudit sois-tu carillonneur,

Que Dieu créa pour mon malheur !*

Dès le point du jour à la cloche il s’accroche,

Et le soir encore carillonne plus fort.

Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?