Rosaire médité du dimanche – Mystères glorieux

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Premier Mystère : La Résurrection

Fruit du Mystère : La Foi et la conversion

Après le sabbat, dès l’aube du premier jour qui suit le sabbat, Marie Madeleine et l’autre Marie vinrent voir le sépulcre. Et voilà qu’il se fit un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur descendit du ciel et s’approchant, renversa la pierre et s’assit dessus. L’ange s’adressant aux femmes dit : « Vous ne craignez pas car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n’est point ici; il est ressuscité comme il l’avait dit ».
Je suis ressuscité et je suis encore avec vous, alléluia; vous avez étendu votre main sur moi, alléluia, votre sagesse s’est montrée admirable, alléluia, alléluia. Seigneur, vous m’avez éprouvé et vous me connaissez; vous connaissez mes abaissements et ma résurrection.
« Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés et alors que nous étions morts par nos offenses, nous a rendus vivants avec le Christ ( c’est par grâce que vous êtes sauvés ); Il nous a ressuscités ensemble » (1)
Nous devons donc chercher à reproduire en nous les traits du Ressuscité, par l’imitation aussi parfaite que possible de Sa Personne, par Marie.

(1) (Paul Ep. aux Ephésiens : II 6)

Premier Mystère : L’Ascension

Fruit du Mystère : L’Espérance et le désir du ciel

Or ceux qui étaient là lui demandèrent : « Seigneur, est-ce maintenant que vous allez rétablir le royaume d’Israël ? » Mais il leur dit : « Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixé de sa propre autorité; mais vous recevrez la force de l’Esprit Saint, qui descendra sur vous et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre ». Et après qu’il eût parlé ainsi, ils le virent s’élever, et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils le regardaient s’élevant dans le ciel, voilà que deux hommes, vêtus de blanc, se présentèrent à eux et leur dirent : « Hommes de Galilée, pourquoi vous tenez-vous là regardant le ciel ? Ce Jésus, qui du milieu de vous a été enlevé au ciel, viendra de la même manière que vous l’y avez vu monter ».
Alléluia, alléluia. Dieu monte au milieu des acclamations; le Seigneur s’élève au son de la trompette. Alléluia. Le Seigneur est dans son sanctuaire comme au Sinaï; il monte au ciel entraînant avec lui la foule des captifs. Alléluia.
« Dieu nous a ressuscités ensemble et nous a fait asseoir ensemble dans les cieux en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de Sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ » (1)
Aussi nous devons vivre par la Foi que nous avons en Lui, par les vertus dont il est l’exemplaire et que nous imitons. C’est là , la véritable recherche de la sainteté qui nous mène au royaume.

(1) (Paul Ep. aux Ephésiens : II 7)

Premier Mystère : La Pentecôte

Fruit du Mystère : La Charité et le zèle

Ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils se mirent à parler diverses langues, selon que l’Esprit Saint leur donnait de s’exprimer. Or parmi les Juifs résidant à Jérusalem, il y avait des hommes pieux de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui se fit entendre, la foule s’assembla et chacun demeura confondu de les entendre parler sa propre langue.
L’Esprit du Seigneur remplit l’Univers, alléluia. Lui qui contient toute chose, entend toute parole. Alléluia, alléluia, alléluia.
Que Dieu surgisse et que ses ennemis se dispersent; que ceux qui le haïssent fuient loin de lui.
Pour que notre Foi fût parfaite, il fallait que Jésus Christ monta aux cieux, où Il serait glorifié : « Parce que tu as vu, tu as cru, dira Jésus à Thomas après sa Résurrection; mais bienheureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru » (1)
Ainsi, notre « Foi, plus instruite, ira chercher le Christ plus loin, plus haut, siégeant près du Père et égal au Père » (2)
« Les fleurs d’eau vive » sont alors versées en nous avec magnificence par Celui qui nous a promis l’Esprit Saint.

(1) (Jean XX – 29)
(2) (S Leo. sermon II de Ascens. C4)

Premier Mystère : L’Assomption

Fruit du Mystère : La Bonne mort et la dévotion à Marie

Et Marie dit : « Mon âme glorifie le Seigneur, et mon esprit tressaille de joie en Dieu, mon Sauveur, parce qu’il a jeté les yeux sur sa servante. Voici que désormais toutes les générations me diront bienheureuse, parce que le Puissant a fait de grandes choses. Et son nom est saint, et sa miséricorde, d’âge en âge, est pour ceux qui le craignent ».
Il parut dans le ciel un grand signe : une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. Chantez à Dieu un cantique nouveau : car il a fait des prodiges.
« Si tu savais le don de Dieu ! Il est une créature qui connut ce don de Dieu, qui n’en perdit pas une parcelle, une créature qui fut si pure, si lumineuse, qu’elle semble être la lumière elle-même : « Spaculum justitiae » ; une créature dont la vie fut si simple , si perdue en Dieu que l’on ne peut presque rien en dire : « Virgo fidelis », c’est la Vierge fidèle, celle qui « gardait en son cœur toute chose ». Elle se tenait si petite, si recueillie en face de Dieu, dans le secret du temple, qu’elle attira la complaisance de la Trinité divine ».
Ste Elisabeth de la trinité

Premier Mystère : Le Couronnement de Marie

Fruit du Mystère : La Persévérance finale et la confiance en Marie

Je suis sortie de la bouche du Très Haut, première née avant toute créature : J’habitais sur les hauteurs les plus élevées, et mon trône était sur une colonne de nuée. Je me suis arrêtée sur toute terre et parmi tous les peuples, et j’ai été à la tête de toutes les nations .
Marie est issue d’une race royale resplendissante; nous la supplions de toute notre âme de nous aider.

« A toutes les créatures, il manque quelque chose, et non point seulement de n’être pas créateur. A celles qui sont charnelles, nous le savons, il manque d’être pures.
Mais à celles qui sont pures, il faut le savoir, il manque d’être charnelles.
Une seule est pure étant charnelle.
Une seule est charnelle ensemble, étant pure. C’est pour cela que la Sainte Vierge n’est pas seulement la plus grande bénédiction qui soit tombée sur la terre, mais la plus grande bénédiction même qui soit descendue dans toute la création.
Elle n’est pas seulement la première, entre toutes les femmes,
« Bénie entre toutes les femmes ».
Elle n’est pas seulement la Première entre toutes les créatures.
Elle est une créature unique, infiniment unique, infiniment rare. »