Seigneur Jésus, Sauvez-nous

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Encore le péché originel.
Voici un trait nouveau de sa malice. Un homme a été baptisé, il est juste, il est saint. Il pourra vivre de longues années dans la justice et la sainteté, rendre à Dieu de grands services, travailler à sauver des âmes, même faire des miracles.
Avec tout cela, comme il porte en lui la double plaie de l’ignorance et de la concupiscence, il pourra arriver un jour où, séduit par l’attrait du péché, il tombera et demeurera tombé. Il pourra y demeurer sans revenir jamais à Dieu, et descendre ainsi tout droit en enfer.
Lui aussi sera redevenu la victime du mal qui lui sera resté du péché originel, même effacé par le baptême.
Ainsi est tombé Salomon, l’homme le plus sage qui ait été sur la terre ; ainsi sont tombés des milliers de chrétiens qui ont perdu la grâce de Dieu et qui ne l’ont pas retrouvée.
Oh ! Disons donc bien à Dieu : Ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal !
Venez, Seigneur Jésus, et sauvez-nous.

Père Emmanuel
Méditations pour tous les jours de l’année liturgique