VIDÉOFORMATION NDC N°65: QUELS SONT LES FONDAMENTAUX DU MARIAGE?

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Entretien avec le Cardinal Raymond Leo Burke, 
Patron de l’Ordre souverain et militaire de Malte

Quels sont les fondamentaux du Mariage ? A quel moment le sacrement du mariage a-t-il été institué ?

Le sacrement naturel du mariage a son commencement à la Création. Dans le livre de la Genèse, il est rappelé que Dieu a créé l’homme et la femme pour être unis dans une union exclusive, permanente et procréative.
C’est l’unique mariage qui existe. Des gouvernements veulent créer un autre mariage mais ce n’est pas un mariage.

Dans le 19ème chapitre de l’Évangile selon saint Matthieu, le Seigneur enseigne la vérité sur le mariage, exactement comme le Père a créé l’homme et la femme pour être mariés. Il donne à cette union Sa grâce, la grâce de la Rédemption. Ainsi, Notre Seigneur a élevé le mariage pour les baptisés à la dignité d’un des sept sacrements de l’Eglise.

Pourquoi l’Église Catholique ne reconnaît que l’union d’un homme et d’une femme pour un mariage ?

L’union d’un homme et d’une femme est la réalité unique du mariage et la nature même du mariage. L’Église n’a pas le pouvoir de reconnaître autre chose pour le nom du mariage. Ce serait une offense grave à Dieu d’appeler quelle qu’autre liaison avec des hommes : mariage.

Quelles sont les conditions pour lesquelles on considère qu’un mariage est valide ?

1°) Avoir un homme et une femme avec la conscience de se marier.
2°) Reconnaître le mariage comme une union exclusive et permanente. Si quelqu’un à l’intention de n’être pas fidèle, le mariage n’est pas valide.
3°) Accepter la nature procréative du mariage. Il est par sa nature destiné à coopérer avec le bon Dieu à la Création de nouveaux hommes.
Ne pas avoir l’intention d’avoir des enfants, refuser de coopérer avec le bon Dieu dans la Création, dans la procréation rend le mariage invalide.

Quels sont les 3 éléments constitutifs du sacrement du mariage ?

  • –  les ministres : ce sont l’homme et la femme eux-mêmes, ce sont eux qui font le mariage par l’échange de leurs consentements, la prononciation des paroles du mariage qui vont les unir l’un à l’autre.
  • –  La matière : c’est l’homme et la femme.
  • –  la forme : c’est le fait de se marier devant un représentant de l’Église, normalement le prêtreou le diacre dans une église ou dans un lieu sacré selon les lois de l’Église

Quelles sont les 2 propriétés essentielles du mariage ?

  • –  L’indissolubilité : le mariage est pour la vie.
  • –  L’unité monogamique : c’est impossible de se donner totalement pour toute la vie à plusieurspersonnes et c’est une très grande contradiction.Le mariage se doit d’être comme l’amour de la Sainte Trinité : les personnes dans la Sainte Trinité, le Père, le Fils et le Saint Esprit, s’aiment avec exclusivité et permanence, et leur amour est par nature fécond.

Bibliographie – Pour aller plus loin :

Catéchisme du concile de Trente, Deuxième partie, chapitre 27, Sacrement de mariage Catéchisme de l’Eglise Catholique : le sacrement du mariage – article 7 – numéros 1 601 à 1 666.