VIDÉOFORMATION NDC N°72: QUI ÉTAIT VRAIMENT PADRE PIO?

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Entretien avec François Brunatto, 
Fils d’Emanuele Brunatto, un des fils spirituels de saint Padre Pio

Qui était vraiment Padre Pio ?

Padre Pio est un capucin italien né en 1887 et mort en 1968. Ce capucin est particulièrement connu à cause des stigmates du Christ qu’il va porter pendant 50 ans de 1918 à sa mort.

Notre-Seigneur a décrit au cours d’une locution avec la fondatrice des Franciscaines Adoratrices, Mère Maria Francesca, comment Il voyait l’âme de Padre Pio :

« c’est un ciel pur dans lequel les anges reflètent leurs visages en s’émerveillant, c’est un cellier où je m’enivre à plaisir, c’est un rayon de miel, c’est mon refuge dans les ingratitudes des hommes, c’est le miroir de mon âme dans lequel je me reflète. Il a ajouté : ma voix est en lui comme l’écho entre deux montagnes, le langage est doux, coupant, franc, mystérieux comme le mien. Il soutient et abat, il altère et relève avec la même puissance que la mienne parce que moi Jésus je vis en lui. Son esprit rayonne comme le mien, il agit par la parole autant que par l’esprit. Un geste, un mot, un regard du Padre Pio agissent plus que la brillante éloquence d’un orateur. Il est vif dans le corps et dans l’esprit. J’accorde du prix à tout ce qui émane de lui. Il est le chef-d’œuvre de ma Miséricorde auquel j’ai conféré tous les dons de mon esprit comme à nul autre créature. Il est mon parfait imitateur, mon autel, mon sacrifice, mon hostie. Il est ma complaisance, ma gloire. » (extrait du livre Padre Pio mon ami)

En plus des stigmates, le Padre Pio a-t-il été aussi favorisé d’autres signes ou charismes ?

Précisons pour commencer que le Padre Pio n’avait pas seulement 5 stigmates aux pieds, au côté, et aux mains comme d’autres stigmatisés dans l’histoire de l’Église. Le Padre Pio révélera la présence d’un sixième stigmate à l’épaule droite qui était le stigmate du portement de la Croix ou plus exactement du patibulum (poutre horizontale de la Croix porté par le condamné). C’était celui qui le faisait le plus souffrir.

Padre Pio a été favorisé de nombreux charismes avec entre autres:

  • –  Le don de lecture dans les âmes.
  • –  Le don des langues, Padre Pio confessant des pénitents de toutes nationalités.
  • –  Le don de prophétie, la plus connue est celle d’avoir annoncé au jeune prêtre Karol Wojtyla qu’ilserait pape.
  • –  Le don de bilocation lui permettant de se retrouver dans deux endroits en même temps alorsqu’il ne quittera pas son couvent des Pouilles durant 50 ans.

Pour citer 2 exemples :

  • . Il a été vu lors de la canonisation de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus au Vatican.
  • . Des aviateurs venus pour bombarder la région de Foggia ont vu dans le ciel ce moine de grande taille devant eux, ce qui les a conduits, pris de peur, à détourner leurs avions de leur cible initiale. Ils reconnaitront après-guerre le Padre Pio et viendront lui rendre visite.
  •  Il voyait et s’entretenait avec les anges, la Sainte Vierge et Notre Seigneur Jésus ChristTout ceci en plus de ses stigmates déjà évoqués faisait revivre au Padre Pio la Passion de Jésus crucifié.

Pourquoi un homme qui a reçu autant de dons exceptionnels, habité par la piété, a-t-il été persécuté par des hommes d’Église ?

Ce n’est pas un mystère, c’est l’éternel combat du bien et du mal. Là où est l’Homme, il y a le péché.

Mon père Emanuele Brunatto, fils spirituel de Padre Pio, l’exprimait bien en disant qu’il était le plus grand pécheur converti par Padre Pio. A l’époque, des Hommes d’Église ont lutté par jalousie, par souci de recherche d’argent, peut-être de notoriété… Les causes du péché sont multiples.

De quelles interdictions le Padre Pio a-t-il frappé ?

L’interdiction de la messe en public et des confessions. Cela va vraiment abattre totalement Padre Pio puisque c’était vraiment le cœur de son sacerdoce. Ne pas pouvoir prendre soin des âmes était sa plus sa plus grande douleur.

Quel rôle votre père Emanuele Brunatto a-t-il joué dans la défense du Padre Pio ?

Mon père va lutter contre cette profonde injustice qui marquait son père spirituel, à savoir le fait qu’il ne puisse plus célébrer la messe en public, ni confesser.
En 1926 Monseigneur Bevilacqua va être mandaté par le Saint-Siège pour aller faire une enquête à San Giovanni Rotondo. Il va choisir mon père, un laïc, comme coadjuteur. L’enquête va prouver la bonne foi du Padre Pio, prouver le coté mensonger des accusations, démasquer les instigateurs et les détracteurs. Toutefois, le Saint Office ne reviendra pas sur ses décisions. Il faudra un bras de fer de plus de trois ans avant que le 16 juillet 1933 Padre Pio se voit signifier la lever des interdictions.

En quoi le Padre Pio se distingue-t-il des autres saints ?

Ses multiples charismes, mais ce qui m’a le plus frappé c’est intensité et la durée de sa messe. Elle pouvait durée deux heures, le Padre Pio revivait dans son corps et dans son âme le sacrifice du Christ au calvaire. Tous les témoins qui ont pu assister à ses messes n’étaient plus sur terre…

Ses combats, y compris physique contre Satan son extraordinaire.

Le Padre Pio insistait énormément auprès de ses pénitents pour qu’ils se confient alors à leurs anges gardiens. Il disait souvent à untel ou untel : ce n’est pas la peine que tu viennes jusqu’à moi, ne viens pas jusqu’à San Giovanni, si tu as besoin de quelque chose envoie-moi ton ange gardien.


Bibliographie – Pour aller plus loin :

– « Padre Pio, mon père spirituel : Le destin extraordinaire du premier fils spirituel du stigmatisé » Emanuele Brunatto – Editions de l’Orme Rond.
– « Padre Pio mon ami » Giovanni Siena – Editions de l’Orme Rond. – DVD « Padre Pio » Saje Distribution