VIDÉOFORMATION NDC N°96: QUELLES RELATIONS ENTRE LES ANGES ET LES HOMMES?

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Entretien avec le TRP Serge-Thomas Bonino, Dominicain, Secrétaire Général de la Commission Théologique Internationale, Président de l’Université Pontificale Saint Thomas d’Aquin

Quelles relations entre les anges et les hommes ? 

Quel est le mode de connaissance, le mode de communication des anges ?

Les hommes acquièrent au fil du temps les idées leur donnant une connaissance de la réalité. Leur expérience grandit avec le temps. L’ange, lui, dès sa création, possède les idées que Dieu a déposées en lui et qui lui permettent de connaître la réalité.

Nous, nous n’accédons à la vérité qu’à travers le raisonnement, à travers l’argumentation, tandis que l’ange, lui, a une connaissance intuitive. L’ange ne cherche pas, il trouve. Il « intuite », il voit les choses immédiatement, tandis que nous, ça prend du temps, ça prend de la réflexion, ça demande de la sueur.

Quelles sont les différences entre les anges et les hommes ?

Les différences tiennent essentiellement au fait que l’homme est un esprit capable de penser, capable d’aimer, capable de liberté, ce qui le met tout à fait à part parmi les créatures. L’homme est un esprit incarné, il a un corps, tandis que l’ange est une créature immatérielle. Les anges sont de purs esprits.

La différence entre des purs esprits et des esprits incarnés a de nombreuses conséquences, par exemple un esprit n’est pas dans le temps tel que nous le connaissons alors que l’être humain, lui, se réalise dans le temps. L’homme a toute la vie pour construire l’être d’éternité qu’il sera, en prenant des décisions, en les modifiant, en se convertissant, en tombant, bref, l’homme se construit dans le temps.

Alors que le propre de l’ange c’est qu’il se construit par un seul acte. L’ange n’est pas dans le temps. Il est dans l’instantané.

Quelle est la liberté d’action de l’ange par rapport aux hommes, a-t-il accès à notre volonté par exemple ?

Les anges ne peuvent pas agir directement sur les facultés spirituelles de l’homme, c’est-à-dire l’intelligence et la volonté ; ça vaut aussi bien pour les bons anges que pour les démons. Cela étant, les anges, et malheureusement les démons aussi, peuvent agir sur les conditionnements de notre vie spirituelle, c’est-à-dire sur l’imagination. C’est un peu comme dans la théorie militaire : pour prendre une ville dans laquelle on ne peut pas entrer, on essaie de l’assiéger. Il en est de même pour le démon, il peut agir sur la périphérie de notre être spirituel et essayer de nous porter indirectement à commettre le péché.

La liberté laissée aux anges par Dieu a-t-elle pour but de nous soumettre à la tentation pour nous permettre de grandir spirituellement ?

Précisons pour commencer que ce n’est pas volontaire de la part de Dieu puisque la tentation a pour but de porter au péché, et le péché est quelque chose que Dieu ne peut absolument pas vouloir.

Dieu ne peut jamais être ni la cause directe ni la cause indirecte du péché. Dieu ne veut pas la tentation, en revanche Dieu peut permettre la tentation.

Pourquoi Dieu décide-t-Il de ne pas empêcher la tentation ?

Parce que la tentation peut être l’occasion pour l’homme d’un bien plus grand.

Quel bien plus grand ? Ça peut être le fait de grandir dans la fermeté de notre foi en ayant à résister aux assauts du démon. Ça peut être aussi, si malheureusement la tentation conduit au péché, de nous orienter vers plus d’humilité. Donc Dieu ne veut jamais la tentation en tant que telle, mais Il la permet parce qu’il est suffisamment puissant pour tirer d’un mal un bien plus grand.

Les tentations au désert du Christ, juste après son baptême, montrent comment le démon procède en jouant sur les faiblesses de la chair, sur le goût du pouvoir etc… Ce récit montre également qui est le Christ. Le Christ est celui qui maîtrise le démon, celui qui nous apporte la victoire.

Pourquoi est-il si important d’invoquer notre ange gardien tous les jours ?

Invoquer l’ange gardien c’est une manière de se remettre à la Providence de Dieu qui nous accompagne et nous gouverne. Cela crée aussi des liens entre les anges et les hommes. Saint Augustin aimait dire : « Il n’y a pas deux Églises, il n’y a pas l’Église des anges et l’Église des hommes. Il y a une seule Église qui est composée des anges et des hommes, et c’est ce qu’on appelle la communion des saints. »

C’est aussi une excellente chose de réciter la prière à saint Michel archange instituée par le pape Léon XIII, particulièrement en ce moment où l’Église traverse des difficultés particulières, pour demander à Dieu que la sainte Église rayonne de nouveau et soit plus que jamais un sacrement pour conduire tous les hommes à Dieu.

Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat ;
Soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon.
Que Dieu exerce son empire, nous vous en supplions.
Et vous, Prince de la Milice céleste, refoulez en enfer, par la Puissance Divine, Satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde pour la perte des âmes. Ainsi soit-il.


Bibliographie – Pour aller plus loin :

– Catéchisme des Anges – Dom Gérard – Éditions sainte Madeleine

– Les anges et les démons : Quatorze leçons de théologie catholique – Serge-Thomas Bonino – Éditions Parole et Silence

– Anges et démons – Dom Bernard-Marie Maréchaux – Éditions Bloud & Cie.