VIDÉOFORMATION NDC N°99: QUI EST L’ARCHANGE SAINT GABRIEL?

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
logo-ndc-bleu-512px

Entretien avec Anne Bernet, Historienne.

Qui est l’Archange Gabriel?

C’est un de ces noms qui décline les gloires divines. Gabriel signifie : « Dieu est force ». C’est l’étymologie la plus généralement admise, tout le monde n’est pas absolument d’accord. Tenons-nous en à : « Dieu est ma force », c’est un très beau nom.

De nombreuses iconographies, en particulier de Fra Angelico, représentent l’archange Gabriel annoncer la Bonne Nouvelle à la très Sainte Vierge Marie, de l’arrivée de l’Incarnation du fils de Dieu. Le rôle de l’archange Gabriel se limite-t-il à porter ce message de Nazareth ?

Gabriel apparaît déjà dans le livre de Daniel puisqu’il est l’ange qui vient annoncer la fin de l’Exil du peuple d’Israël et qu’il se querelle avec l’ange gardien des Perses qui veut poursuivre cet exil afin d’améliorer le niveau moral des Perses.
Si Gabriel est avant tout l’ange de l’Annonciation, celui de la Bonne Nouvelle, il l’est à double titre puisqu’il est également celui qui, avant de venir à Nazareth trouver Marie, va trouver Zacharie dans le temple de Jérusalem pour lui annoncer que ses prières sont enfin exaucées, qu’Élisabeth va lui donner le fils qu’ils ont vainement attendu toute leur vie. Zacharie va répondre un peu sèchement : « comment cela se fera-t-il ? Je suis un vieil homme et ma femme est vieille ». Gabriel, qui, comme tous les anges, peut avoir le caractère assez emporté, lui dit : « puisque tu ne m’as pas cru, tu demeureras muet jusqu’à la naissance de ce fils que tu appelleras Jean ».
Puis nous arrivons enfin effectivement à l’Annonciation, où Gabriel vient là encore annoncer cette nouvelle extravagante à Marie qu’elle sera mère d’un fils conçu par le Saint Esprit. A la différence de Zacharie, Marie, elle, ne doute pas.

Peut-on considérer que l’archange Gabriel est l’ange gardien de la Sainte Vierge Marie ?

La plupart des théologiens disent effectivement que Gabriel est l’ange gardien de la Sainte Vierge. D’ailleurs, tous les mystiques qui l’ont vu avec la Sainte Vierge disent : « ils sont très proches ».
Le Père Lamy disait : « je vois toujours Gabriel avec la Sainte Vierge. Ils sont très intimes ; elle ne parle à personne, à aucun autre ange, comme elle parle à Gabriel. »

Pourquoi invoque-t-on l’archange Gabriel pour avoir une bonne mort ?

Normalement ce devrait plutôt être saint Michel qui est l’ange psychagogue par définition, mais c’est une très ancienne coutume de demander à Gabriel l’aide d’une bonne mort, l’assistance au lit de mort. J’avoue que je ne sais pas exactement pourquoi, comment cette tradition s’est formée, mais elle est ancienne.

Existe-t-il des interventions plus récentes de l’archange Gabriel ?

Quoique non reconnues officiellement par l’Eglise, il y a les nombreuses appartions de Gabriel au Père Lamy au début du XXè siècle. Une anecdote que j’aime beaucoup : le Père Lamy, alors qu’il était vieux et pratiquement aveugle, se rend à la chapelle Notre-Dame des Bois, à Vau-L’eau, qu’il a bâtie, et il a apporté des fleurs et ces fleurs attirent des abeilles. Il est bientôt cerné par tout un essaim et il a peur d’être piqué. A ce moment-là saint Gabriel apparaît et dit aux abeilles : « ne le piquez pas, notre reine serait très mécontente et nous serions obligés de prendre forme humaine pour le raccompagner chez lui ». Je trouve cette histoire absolument délicieuse, digne des fioriti de saint François.
Une autre intervention beaucoup plus connue est celle de Gabriel en 1947 entre le 8 et le 14 décembre à l’Ile Bouchard, en Touraine, où il apparaît dans l’église Saint Gilles en compagnie de la Vierge Marie. A la question des petites filles fascinées par le beau ange, comme dit la plus jeune : « qui êtes-vous ? » Il répond : « je suis l’archange Gabriel. » Ce qui fait que l’Ile Bouchard se trouve être le seul sanctuaire ayant bénéficié d’une apparition historiquement fondée de l’archange Gabriel.

Donc l’ange, « l’ange de la prière », évoqué à l’Ile Bouchard, c’est l’archange Gabriel ?

Oui « l’ange de la prière » apparu à l’Ile Bouchard est l’archange Gabriel ; d’ailleurs toutes les apparitions de l’Ile Bouchard sont une illustration du mystère de l’Incarnation et de l’Annonciation.

Le pape Pie XII a considéré que l’archange Gabriel était le patron des télécommunications, pourquoi ce choix ?

Pour une raison évidente, parce que l’archange Gabriel a apporté la meilleure nouvelle possible au monde, par conséquent il allait de soi qu’on lui confie le soin de tous les messages à travers le monde.


Bibliographie – Pour aller plus loin :

– Saint Gabriel « la Force de Dieu » – Prières, 1996 – Éditions Bénédictines