DSC00208_b.JPG
Réponse vivante à ceux qui s'interrogent sur l'identité de la France : le ravivage de la flamme à l'Arc de Triomphe par l'Association Nationale des Scouts Français Anciens Combattants.


Le président de l'association, le Général Richard, a déposé la gerbe, aidé par le Père Jean-Paul Argouarc'h.

DSC00218_e.JPG







A l'issue de la cérémonie le Père Argouarc'h s'est entretenu avec les Anciens Combattants.


Oui, la France réelle c'est cela : la piété filiale envers ceux qui ont donné leur vie pour leur pays.






Ce qui nous ramène à Chartres, et à Charles Péguy :

Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle
Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre.
Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre
Heureux ceux qui sont morts d’une mort solennelle.

Heureux ceux qui sont morts dans les grandes batailles
Couchés dessus le sol à la face de Dieu.
Heureux ceux qui sont morts pour leur âtre et leur feu
Et les pauvres honneurs des maisons paternelles.

Heureux ceux qui sont morts car ils sont retournés
Dans la première argile et la première terre.
Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre
Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés.

2010.06.05_cent-scouts-morts-france.jpgInvitons tous les pèlerins de Chartres à se replonger dans l'excellent livre "Cent scouts morts pour la France"

Et rappellons aussi, le dimanche 20 juin, à l'occasion du jubilé des 50 ans de Riaumont, la cérémonie au mémorial national de Lorette.