Il est notre modèle lui qui pèlerina de sa ville d’habitat à sa ville de naissance, de ladite ville à la capitale, de la capitale à l’étranger, et de l’étranger à sa ville d’habitat, puis encore à la capitale et le retour, nous dit l’évangile. Modèle encore d’autorité et de paternité, modèle enfin de vie intérieure ! Le ton était donné dès le sermon de l’abbé Garnier : en avant à la suite du patron de notre pèlerinage 2018.

Malgré le brouillard épais, qui menaçait de faire faiblir les troupes, c’est à plus de cinquante que nous nous sommes retrouvés en ce samedi 27 janvier. Au menu, quatre topos dispensés par les quatre aumôniers des quatre régions d’Ile de France, représentées par les quatre chefs de région, dûment chapeautés par le responsable des chapitre d’ile de France et le directeur des pèlerins... Que de hautes autorités ! Sans compter les chefs des anges gardiens (nous avons ces prérogatives-là, à Notre Dame de Chrétienté, mais ils n’ont pas encore droit au titre d’archange, modestie oblige), ceux des pastoureaux, et bien sûr la foule immense des bienheureux chefs de chapitre venus recevoir la bonne parole !

Une bonne alternance de méditations – nous avons eu le bonheur d’apprendre que « nous aurons un topo sur saint Joseph époux par Père Chalufour » (que celui qui a des yeux pour lire, lise) – et de pauses permit de ne pas trop dormir. Le secrétaire général, judicieusement placé au fond de la salle afin de distribuer les livrets de préparation, était là pour veiller au grain ! Une brève présentation des participants ne fut pas de trop pour que les chefs de région nouvellement arrivés, et les nouvellement promus chefs de chapitre puissent se repérer mutuellement, le tout sous la houlette bienveillante et sagace de nos anciens irremplaçables par leur expérience et leur bienveillance conseillère.

Fous rires garantis, mais aussi imprégnation de la beauté, de la richesse et de la profondeur de l’étude de Saint Joseph. Que ce soit dans la vie de famille, le labeur ou la vie intérieure, c’est un modèle, et particulièrement pour notre temps, qui voit se déchaîner les attaques contre le mariage, la paternité, le Bien Commun.

Une journée sous le signe également de l’exemplarité, le devoir du chef à tous les niveaux : de la messe à l’adoration – confession en passant par le chapelet, c’est au Soleil de Notre Seigneur que nous pourrons mûrir nos engagements et faire croître et multiplier nos chapitres, et surtout leur tenue. Longue vie au pèlerinage de Chartres !

N’oublions pas Saint Jean Chrysostome, que nous fêtions ce jour. Voici ce qu’il écrivait à Hésychius « Vous me demandez pardon de n'être pas venu me trouver, et vous me dites que la maladie vous en a empêché. Je vous loue de votre bonne volonté, et je vous en félicite. Vous êtes venu autant qu'il dépendait de vous, et vous n'occupez point dans notre cœur moins de place que ceux qui nous ont visité de leur personne. Dieu vous délivrera, je l'espère, de votre maladie, rétablira votre santé, et nous aurons le bonheur de vous voir et de jouir de votre présence. » Lettre XXIV. A bon entendeur, salut !

Chef de région Paris Est

reco-idf-2018.jpg