Mot-clé : Pèlerinage 2014

Tous les mots-clés

mardi 17 juin 2014

Retrouvez toutes les vidéos du 32e pèlerinage de Chartres sur cette page

Lire la suite...


mercredi 11 juin 2014

Messe de clôture du 32° pèlerinage de Notre Dame de Chrétienté le lundi 9 juin 2014

Lire la suite...


mardi 10 juin 2014

Samedi 7 juin 2014, Vigile de la Pentecôte

Homélie de Mgr Eric de Moulins-Beaufort


Samedi 7 juin 2014, Vigile de la Pentecôte

Homélie de de l'Abbé Villeminoz (FSSP) à Amblainvilliers



Lundi 9 juin 2014, lundi de Pentecôte

Homélie de Mgr Aillet

Texte complet sur cette page.


Lundi 09 juin 2014

elles sont déjà en ligne sur cette page!

Lire la suite...


Pour nous suivre en direct, et pour plus d'images et de contenu, rendez vous sur Facebook et sur Twitter

Suivez en direct la retransmission de la Messe
Sur notre site

15h15: Début de la Messe
Après la Communion, Mgr Aillet nous donne sa bénédiction solennelle, puis nous chantons le Regina Coeli. Ensuite, avec'Abbé Coëffet, nous récitons la prière commune aux marcheurs et aux chapitres d'Anges Gardiens. Enfin les prêtres et les bannières se reforment en procession, tandis que les pèlerins entonnent le "Christus Vincit" qui fait trember les voûtes de la cathédrale!
Après les lectures, c'est Mgr Aillet qui prêche aux pèlerins. Il nous lance un vibrant appel à l'engagement politique. "C'est une Messe d'envoi en mission". Il nous invite, à la suite de Saint Thomas More, patron de cette troisième journée de pèlerinage, à croire en "la politique, qui, au sens noble, est une forme éminente de la Charité".
" Je sais la désamour pour la politique qui gagne un nombre croissant de nos concitoyens, à cause de la tentation du pouvoir et de la puissance". Pourtant, "l'engagement politique fait partie de la mission des catholiques. mais il doit être resitué par rapport à la primauté de Dieu dans la vie de l'homme. C'est ce sens que nous devons donner à la parole de Jésus: rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Nous appartenons davantage à Dieu qu'à César. Le pouvoir de César trouve sa source dans le pouvoir de Dieu et doit s'en inspirer. "
"Le Bien Commun n'est pas la somme des biens particuliers, mais le Bien que tous doivent rechercher en commun. C'est l'ensemble des conditions matérielles, économiques, sociales, qui permettent à tout homme de rechercher sa fin dernière surnaturelle." D'où "la priorité de la Prière, de l'Adoration Eucharistique pour le chrétien qui s'engage dans la cité. L'action politique déborde toujours de la prière." Il cite le Pape François: "Sans des moment prolongés d'adoration, de dialogue sincère avec le Seigneur, nos tâches se vident de leur sens, et nous nous épuisons."
Ce pendant, l'engagement du Chrétien doit être différent de l'engagement d'un non-croyant: "Il doit être situé dans le contexte de l’Évangélisation, cette mission confiée à Jésus à ses apôtres, qui a commencé à la Pentecôte. L'Eglise existe pour évangéliser, c'est à dire pour rendre témoignage à la Vérité. La Vérité n'est pas simplement un slogan, une idéologie, une opinion, c'est une personne: le Christ jésus, fils de Dieu, mort et ressuscité pour sauver tous les Hommes. Votre première mission, est d'évangéliser, et l'engagement politique est inclus dans cette mission. Tant d'homme vivent sans la consolation de l'amitié avec Dieu."
Il nous enseigne ensuite que "la politique se réveille dans la conscience": "J'ai été très attentifs aux centaines de milliers de personnes qui sont descendues dans la rue pour défendre le Bien Commun, le Mariage, la Famille. J'ai parlé d'un printemps des consciences, et j'ai été particulièrement touché par le mouvement des veilleurs, qui l'illustre parfaitement. En effet, il faut chercher à chercher le mal en moi et promouvoir le bien à l’extérieur. C'est tout le rôle de la Conscience, éclairée par le Christ."
Son exhortation finale est un appel à la Sainteté: "Le monde a besoin de saints pour restaurer la juste politique, pour permettre à tout homme de rechercher sa fin naturelle qui est en Dieu."
Les mélodies harmonieuses du Kyriale des anges s'élèvent sous les voûtes: "Gloria in excelsis Deo!"
Monseigneur Pansard nous souhaite la bienvenue dans la cathédrale et sur le parvis au terme de ce pèlerinage. Il nous invite à regarder le Christ vivant au fronton de la cathédrale. Vient ensuite la mélodie grégorienne de l'Introït Grégorien: "Il les a nourris de la fleur du froment, il les a rassasié du miel du rocher. Alleluia"
La procession des bannières commencent, sous les accords du Lauda Jerusalem. Pendant de longues et sublimes minutes, toutes les images des saints de France et d'ailleurs viennent s'incliner devant l'autel, comme ceux qu'elles représentent s'inclinent devant la Majesté de Dieu au ciel. C'est ensuite au tour des religieux de s'avancer dans l'immense nef de la Cathédrale.
Après les remerciements d'usage, jean de Tauriers, président de Notre-Dame de Chrétienté, s'adresse en Anglais aux pèlerins étrangers: "Notre pèlerinage est international, signe de l'universalité de l'Eglise." Il nous invite à ne jamais baisser les bras pour la défense des principes non-négociables, et invite tous les pèlerins à travers le Monde à rejoindre le chapitre des Anges gardiens, pour créer un vaste réseau, sur toute la surface du globe, de soutiens spirituels du pèlerinage.
DSC_0081.JPG

14h20: entrée dans la cathédrale
Mgr Pansard, évèque de Chartres, et Mgr Aillet, évèque de Bayonne, accueillent les pèlerins à l'entrée de la cathédrale. Les premiers chapitres sont déjà entrées alors que l'orage tant redouté vient d'éclater au-dessus de Chartres. De grosses gouttes s'abattent sur la colonne tandis que la cathédrale continue à se remplir.
A l'intérieur sont entrés les chapitres enfants, familles et pastoureaux, la chorale entonne de magnifiques polyphonies. Sacristains et cérémoniaires s'affairent pour que cette Messe de clotûre soit l'occasion de rendre grâce à Dieu pour ces trois jours de marche sous la pluie et la chaleur écrasante, et de lui rendre l'hommage le plus beau que nous puissions lui offrir.

derniers mètres

14h00: arrivée à la Chartres
Ca y est! Après un déjeuner et quelques ultimes kilomètres vite avalés sous un ciel chaud et de plus en plus menaçant, la dernière rampe dans Chartres se présente aux pieds des pèlerins. Les jambes sont lourdes, mais les coeurs et les âmes sont légers: légers de tant de préoccupations laissées en route, légers de tant de péchés confessés au long du chemin, légers de tant de joie partagée avec les autres pendant ces 3 jours! La colonne chante en choeur et à tue-tête sa joie d'arriver. Quel beau spectacle! Il préfigue déjà le spectacle encore plus beau qui nous attend lorsque nous atteindrons le terme de notre pèlerinage terrestre!

11h45: Pause-Déjeuner à Saint Prest
La colonne arrive à Saint-Prest pour la pause-déjeuner. On a frolé un énorme nuage d'orage qui n'a finalement que rafraichi la colonne de quelques grosses gouttes de pluie. L'ambiance est au beau fixe, il ne reste que quelques kilomètres avant Chartres, et la prairie résonne du cri des chapitres enfants qui acueillent les adultes arrivant au déjeuner. La chaleur reste très forte. Dom Louis-Marie, Père Abbé du Barroux, a rejoint la colonne ce matin, et comme tous les pètres, chemine entre les chapitres en recevant les confessions

10h30 : Halte au Bois du Séminaire
La colonne arrive au Bois du Séminaire pour la première pause de la journée. Une cornemuse égaie les chapitres qui se reposent dans la clairière. Les nuages se sont envolés, et le même soleil brûlant de ces derniers jours s'impose dans le ciel. Les ponchos disparaissent, au profit des lunettes de soleil, de la crème solaire et des chapeaux de marche ! C'est la fin de l'effort de cette matinée pour les chapitres enfants qui rejoignent en car leur lieu de déjeuner à Champhol. Au contraire, pour les familles, transportées ici en car depuis Gas, c'est le début de la journée.

plein de pèlerins dans les blés...

09h00: Plaines de Beauce
La colonne s'avance, immence, priante, dans les blés mûrs! Tels des vaisseaux sur l'océan des champs, les chapitres naviguent les uns après les autres, inlassablement, vers le but commun, la cathédrale de Chartres, et surtout le Ciel! Aujourd'hui, les pèlerins sont placés sous le patronage de Saint Thomas More et méditent sur "la Société, à l'image de l'Ordre Divin".
d'autres pèlerins partis de Gâs
Statue de Sainte Marie

07h30 : Chartres sonne, chartres t'appelle !
C'est parti ! Sous une pluie tenace et drue, la colonne s'ébranle, la région Rhône-Alpes et le chapitre Saint François de Sales d'Annecy en tête. L'ambiance est cependant bonne car on sent l'éclaircie proche. Dans le chemin creux de Gas, les prières du matin sont entonnées, les chapitres alternent ave maria, et chants de marche pour se donner de l'entrain. Aux alentours de 8h, la pluie cesse enfin !

DSC_0010.JPG
le matin à Gâs

05h30 : « Amis pèlerins, Bonjour ! »
C'est le matin à Gas ! La nuit a été clémente ! L'orage a tourné autour des tentes toute la nuit, mais « la Sainte Vierge, de son blanc manteau, a bien voulu protéger notre bivouac, levons nous pour la remercier et contempler ce beau ciel bleu ! », annonce notre speaker. En fait de ciel bleu, les nuages sont encore bien présents!
Les pèlerins émergent vite des tentes et se rassemblent autour de l'aire de petit-déjeuner où chocolat, café, thé et morceaux de pain, gentiment préprés par l'équipe cuisine, attendent les pèlerins. Mais très vite, des éclairs zèbrent le ciel et une grosse pluie d'orage se met à tomber, les pèlerins se couvrent, et se hâtent de finir de plier les tentes en attendant le départ à 7h25.
Chocolat Chaud


Dimanche 08 juin 2014

avant la Messe du dimanche de Pentecôte

Lire la suite...


samedi 07 juin 2014

Pour nous suivre en direct, et pour plus d'images et de contenu, rendez vous sur Facebook et sur Twitter

les tentes sous la nuit

20h10 : Entretien avec le frère Guillaume Olivier
Séminariste Misér. Div. Camp Spes NDC: De quelle communauté faites-vous partie ? Et avec quel chapitre avez-vous marché ?
FGO : Je suis séminariste dans la communauté des Missionnaires de la Miséricorde Divine, basée à Toulon, et j'accompagne depuis midi le chapitre de la Miséricorde Divine, rattaché à notre paroisse Toulonnaise.
NDC : Quel a été votre programme de la journée ?
FGO: Dans un premier temps, j'ai fait connaissance, avec tous les membres du chapitre, avant de commencer l'animation de la méditation du chapelet. J'ai aussi pu présenter la spiritualité de notre Communauté aux jeunes, ainsi qu'aux pèlerins du chapitre qui nous suivait. Celle-ci s'organise autour de 3 axes : l'Adoration Eucharistique, la spiritualité de la Miséricorde Divine, et la Mission. Je leur ai rappelé comment cette dimension Missionnaire était importante durant ce pèlerinage, où notre marche constitue un signe visible de l'Eglise en marche.

Arrivé au bivouac
Plein de sacs

19h50 : Arrivée des premiers pèlerins au bivouac de Choisel
Sur les accords du Dixit Dominus de Handel, les premiers pèlerins arrivent à Choisel, en criant le Jubilate Deo ! Quel soulagement, après ces longues et dures heures de marche. Le soleil est resté brûlant jusqu'au soir, et les visages sont rougis par ses feux, mais les sourires sont au rendez-vous ! Les tentes des chapitres enfants et famille, déjà arrivés, égaient de leurs couleurs le champ de Choisel. Très vite, les innombrables et frêles toiles des adultes les rejoignent. Les ombres s'allongent, les organismes soumis à rude épreuve se reposent en profitant d'une bonne douche et d'un bon dîner, en attendant la véillée du Choeur Montjoie à 21h30.

Billehou la confession
Billehou4 les pommes
Billehou le chapitre

17h15: Halte de Billehou
Le soleil cogne encore dur, mais le Chapitre Saint Ursin rassemblant huit marcheurs arrive sous le bois pour prendre une pause bien méritée.
Visiblement fatigué, mais le moral au beau fixe, nos courageux pèlerins s’arrêtent et me dirigent vers leur chef de chapitre. Le jeune chef a pris la tête du Chapitre Saint Ursin en 2011. il avait été créé dans les années 1990, mais n’avait pu se maintenir en 2009 et 2010. Aujourd’hui, ce chapitre reprend des couleurs années après années.
Pourquoi Saint Ursin? Le plus simplement du monde, il s’agit du premier évêque de la ville d’origine de ces marcheurs: Bourges. Il y fonda le diocèse autour de l’an 300 AD.
Ayant profité du secours d’un frère venu leur donner une méditation sur le sacrement de pénitence, ils n’ont pas de prêtres les accompagnant spécifiquement. Il es en espèrent un pour lundi, ce qui ne les a pas empêcher de repartir vers Chartres tout aussi motivés entamant un peu plus leur carnet de champ spécifique au Chapitre Saint Ursin!

Billehou
Billehou2
Chapitre des potes de Joseph

16h00 : Marche avec le chapitre Très Sainte Mère de Lourdes vers la halte de Billehou
Après deux heures de marche sous le soleil brûlant qui s'est définitivement établi dans le sud de la région Parisienne, nous marchons quelques temps avec le chapitre Très Sainte Mère de Lourdes. Rencontre avec Bernard, adjoint au chef de chapitre.
NDC : D'où venez-vous?
Bernard : Nous sommes un chapitre de l'Ouest, plus particulièrement de la région Nantaise. C'est la première année que le chapitre existe, nous l'avons monté avec plusieurs amis. Il existe un autre chapitre de Nantais, très nombreux, nous avons donc décidé d'organiser notre propre chapitre.
NDC : Pourquoi s'être placé sous la protection de Notre-Dame de Lourdes?
Bernard : Nous nous rendons avec tous ces amis au pèlerinage national de Lourdes, depuis maintenant 3 ans. C'est donc naturellement que nous nous sommes placés sous la protection de Notre-Dame. Nous sommes plutôt jeune, le pèlerin le plus vieux à 25 ans, et le plus jeune 17 ! Deux pèlerins découvrent le pèlerinage et la Messe Traditionnelle, ils nous accompagneront aussi à Lourdes cet été !
NDC : Comment vivez-vous cette première journée de marche ?
Bernard : La marche est difficile, entre les grosses averses de ce matin et le lourd soleil de cet après-midi, les organismes sont soumis à rude épreuve ! Mais tout le monde tient le choc pour le moment ! Nous avons dit deux chapelets et profité de plusieurs méditations. Nous marchons avec un séminariste de l'Institut du Christ Roi, cousin de pèlerins du chapitre, et nous avons aussi pu profiter de prêtres qui accompagnent la province.

Billehou3

12h30 : Halte d'Amblainvilliers : départ des chapitres enfants, familles et pastoureaux
La Messe est célébrée à Igny pour les chapitres enfants, familles et pastoureaux. Peu après, les chapitres adultes font leur entrée sur le terrain pour leur deuxième pause, synonyme de déjeuner. Une dernière averse laisse la place à un soleil très chaud qui déchire les nuages. Départ de la colonne à 14h.
Départ de la colonne à Amblainvilliers

10h30 : Parc Henri Sellier
Première pause de la journée pour les pèlerins qui viennent de quitter Paris. Les pommes attendent les marcheurs sur l'aire du Parc Henri Sellier. Une averse a cueilli les pèlerins dans Paris, mais le ciel, certes voilé, reste relativement clément.

09h30 : En voiture avec Tango 1
pare-brise Tango 1

François-Denis est père de famille. Après plusieurs pèlerinages avec les chapitres familles, il a repris cette année la direction du service Tango, entendez Transport. C'est tout une organisation qui gère le transport des chapitres familles, des chapitres pastoureaux et des chapitres enfants, mais également des pèlerins adultes fatigués par les kilomètres.
A la tête de sa flotille de 30 voitures (les Tango) et 11 cars, le mot d'ordre est simple : Réactivité ! Le service transport, au four et au moulin, doit en plus de ses missions normales de transport des pèlerins, faire également face à toutes les éventualités. « Ce matin, un train transportant 30 pèlerins a eu du retard suite à un incident sur la voie, une heure et demie de retard, ils sont arrivés à 9h. Il a fallu les ramener en urgence dans la colonne. Du coup, c'est une partie de nos voitures qui se sont chargés de les véhiculer. » En même temps, il faut aussi un car pour récupérer les familles et enfants présent ce matin à la Messe pour les emmener à la halte d'Igny. Et également préparer tout le reste des cars qui s'occupera des 2000 pèlerins des chapitres famille et enfants après leur Messe de début de pélerinage à midi. Pas le temps de s'ennuyer !
Entre sa voiture et le camion PC du pèlerinage, son téléphone vibre sans arrêt. « Le gros pic d'activité commence normalement à la halte du samedi midi, avec le début des pèlerinages des chapitres famille, pastoureaux et enfants. Ensuite, ça dépend beaucoup de la météo. S'il y a du soleil et de fortes chaleurs, beaucoup de pèlerins sont contraints de s'arrêter. Nous les emmenons à un point de passage plus avancé du pèlerinage, ou directement au bivouac. » Et de conclure : « C'est un pèlerinage de service ! On ne pèlerine pas par les pieds, mais par la réactivité ! »
Merci à tous les tangos!

7h00: Messe dans Notre-Dame de Paris
Les pèlerins sont tous entrés dans la cathédrale. C'est d'abord un mot d'accueil qui est adresé dans plus de 20 langues aux pèlerins étrangers. Puis c'est la procession d'entrée, en attendant l'introit grégorien et les mélodies du Kyriale IX.
l'autel à Notre-Dame de Paris Lors du Sermon, Mgr de Moulins-Beaufort nous exhorte à être dans la Joie : au delà de l'exploit sportif, nous sommes une face visible de l'Eglise de Dieu en marche, comme le peuple d'Israel à travers la Mer Rouge et le désert. Il nous appelle, pendant ces trois jours, à « vivre de manière visible notre course en avant qui fait de nous ce pourquoi Dieu nous a créé : être attirés dans l'infinie Communion, la Vie de la Trinité Sainte. » Pour cela, il nous faut suivre Jésus, qui est venu pour que dans l'Esprit Saint, nous puissions garder, aimer et vivre les commandements, afin de rentrer par Lui toujours plus profondément dans la communion de la Charité.
Après un dernier Régina Coeli, l'Abbé Coëffet prend la parole pour l'envoi des pèlerins. Il nous appelle à suivre les traces de Péguy, qui versa son sang pour la France il y a 100 ans précisément. Notre pélerinage 2014 est celui de la Communion des Saints, entre nous tous, avec les moines et les moniales qui nous soutiennent de leur prière, avec ceux qui ne peuvent être parmi nous, malades, absents ou prisonniers, et avec tous les saints, spécialement Saint Thomas d'Aquin, Saint François d'Asise et Saint Thomas More, sous le patronage desquels sont placés ces jours de pèlerinage. Nous récitons ensuite tous ensemble la prière commune aux marcheurs et au chapitre des Anges gardiens, qui regroupe les pèlerins ne pouvant être parmi la colonne.
Après la bénédiction finale, la colonne s'ébranle en chantant "Chartres Sonne, Chartres t'appelle!". D'abord la statue de Notre-Dame de Chrétienté, suivie des pèlerins de Bretagne, de l'Ouest et de Provence-Languedoc.

Notre-Dame de Paris
5h30 : Parvis de Notre-Dame de Paris
Ca y est ! Les pèlerins de toute origine émergent des bouches de métro, et, les yeux encore bouffis de sommeil, se rassemblent sous le soleil naissant, au pied de leur bannière de région. Les chapitres se constituent, les croix se dressent, les bannières de déploient. C'est l'effervescence aux tables d'inscriptions où les volontaires s'affairent à inscrire les centaines de pélerins n'ayant pu s'inscrire lors des semaines passées. Plus de 8000 pèlerins sont attendus aujoud'hui à la Messe. Les rires, les sourires et les poignées de main s'échangent, tandis que les pèlerins chargent les sacs à dos dans les camions pour le bivouac de Choisel.
La colonne se forme, et les premiers chapitres Bretons pénètrent dans la cathédrale. Sous les voûtes résonnent les accords de l'orgue qui invitent à la prière. Les premiers ave maria s'élèvent en attendant le début de la Messe à 7 heures.

Suivez la position de la tête de colonne (alpha 1) en direct sur cette page.


Notre-Dame de Paris, samedi 7 juin 2014


"Heureux ceux qui sont morts pour des cités charnelles,
car elles sont le corps de la Cité de Dieu."
Charles Péguy

abbé CoëffetMonseigneur,
Chers confrères,
Chers pèlerins,

Il y a un siècle, Charles Péguy offrait son sacrifice ultime pour sa patrie. Aurait-il pu envisager que, 100 ans plus tard, des milliers de pèlerins, en prière dans Notre Dame de Paris, se préparent à emprunter le chemin qu'il a ouvert vers Chartres ? Ils invoquent "l'Etoile du matin, l'inaccessible Reine" sous le beau titre de "Notre Dame de la Sainte Espérance".

L'Espérance ! Elle déborde de nos cœurs aux pieds de Notre-Dame de Paris. Elle nous enthousiasme jusqu'à la figure tutélaire de la Vierge Noire de Chartres. Ces deux cathédrales ont assisté à tant de pèlerinages ! Des plus glorieux aux plus humbles, de la prière joyeuse des heures de gloire à la prière suppliante des heures de malheur. Des pèlerins illustres se sont succédés en ces lieux sacrés : le Cardinal Pacelli, futur Pie XII, a harangué notre patrie depuis cette chaire de Paris, lui faisant se souvenir de l'immense auréole des saints et saintes de France. Saint Louis assista à la consécration de Chartres. Des milliers d'humbles pèlerins, au nombre desquels nous sommes, tissent la route entre les deux cathédrales.

C'est pourquoi, chers pèlerins de France et de tous pays, notre Pèlerinage 2014 est celui de la Communion des Saints. Communion entre nous tous d'abord : nous allons prier ensemble pendant ces trois jours, adorant le même Dieu Trinité qui nous a créés et aimés le Premier. Proclamant la beauté de Sa Création, nous Lui demanderons d'un même cœur l'établissement de Sa royauté au sein de notre société si oublieuse de Sa présence. Nous prions les uns pour les autres : que la grâce de conversion nous donne l'intelligence et la volonté d'Eternité.

Mais nous ne sommes pas seuls ! Voici que nous entoure l'affection surnaturelle des moines et des moniales : dans le silence plein de Dieu de leur monastère, leur prière continue s'élance dans le ciel, retombe sur notre longue colonne de marcheurs, l'entourant du mystère du halo de Dieu, nouvelle nuée protectrice contre l'ennemi toujours à l'affût de notre faiblesse.

Voici que s'élèvent les sacrifices joyeux de tous ceux qui offrent leur désolation de ne pouvoir être présents parmi nous. De leurs yeux fermés, ils devinent notre marche ; de leurs lèvres frémissantes s'élève la grande complainte du Rosaire, nouvelle bataille de Lépante qui nous mène à la victoire. Du fin fond d'une prison, nous soutient le cri de prisonniers qui demandent miséricorde : c'est à nous qu'il appartient de leur faire entendre la voix du Maître crucifié : "Ce soir, tu seras avec Moi au paradis."

Chers Pèlerins, décidément, nous ne sommes pas isolés : Saint Thomas d'Aquin nous emmène vers l'intelligence remplie d'Amour de Dieu. Saint François d'Assise, le chantre de la Création, nous en fait découvrir l'ordre de beauté. Saint Thomas More nous aide à affirmer tranquillement la Loi de Dieu dans la société, face à l'autorité anonyme et hostile.

Le ciel et la terre se rejoignent pendant ces trois jours, renouvelant le "pacte entre la terre des hommes et le Paradis de Dieu." Ce pacte que nous ne lâcherons jamais ! Citant encore Charles Péguy :

"Régente de la mer et de l'illustre port,
Nous ne demandons rien dans ces amendements
Reine, que de garder sous vos commandements
Une fidélité plus forte que la mort."

Chers Pèlerins, ensemble, récitons notre prière commune avec le chapitre des Anges Gardiens. (dans vos livrets du pèlerin à la page 7):

Ô Notre-Dame qui avez marché vers le sanctuaire de Bethléem et fui en Égypte la cruauté d'Hérode, daignez considérer vos pèlerins de Chartres. Comme eux vous avez connu les fatigues et les peines de la route et avez persévéré pour votre divin Fils.
Donnez-nous, ô Marie, l'ardeur de votre foi, la fermeté de votre espérance et la ferveur de votre charité. Qu'entre vos deux cathédrales où nous cheminons aujourd'hui, à pieds ou en esprit d'amour de votre Fils éclaire notre route et illumine note âme.
Portez à Dieu nos prières, offrez-Lui nos souffrances et remettez-Lui nos peines.
Faites qu'au terme de notre pèlerinage sur la terre, nous entrions heureusement dans la maison du Père, pour chanter avec les anges et tous les saints le Sanctus éternel ! Ainsi soit-il.

abbé Denis Coëffet
aumônier général de Notre Dame de Chrétienté


vendredi 06 juin 2014

Un article de Jean-Marie Dumont

Lire la suite...


jeudi 05 juin 2014

Interview de l'abbé Coëffet, aumônier du pèlerinage et d'Angélique du Chalard, chef de région adjoint, sur TV Liberté

www.tvlibertes.com


mardi 03 juin 2014

dans son n° 1899 daté du 7 juin

Lire la suite...


Dimanche 01 juin 2014

Daniel Hamiche recevait Notre Dame de Chrétienté

Lire la suite...


samedi 31 mai 2014

Pluie du matin réjouit le pèlerin (vieux diction apocryphe)

Lire la suite...


Des investissements pour mieux accueillir les pèlerins

Lire la suite...


mardi 27 mai 2014

Entretien avec Jean de Tauriers, président de Notre Dame de Chrétienté, sur le Pèlerinage 2014

Lire la suite...


mardi 20 mai 2014

Tous ceux qui nous soutiennent par leur prière pourront voir la Messe sur leurs ordinateurs

Lire la suite...


mardi 06 mai 2014

Une occasion supplémentaire de recommander à tous la lecture de "La Nef"

Cliquez sur la page de couverture pour accèder à l'article

2014.05.06_La_Nef_Couverture.jpg

2014.05_La_Nef_Article_1.jpg

2014.05_La_Nef_Article_2b.jpg


mardi 04 mars 2014

Voici le calendrier des récollections régionales, qui permettent de préparer spirtuellement et matériellement le pèlerinage 2014 :

  • 14, 15 et 16 mars : récollection OUEST, BRETAGNE NORMANDIE (Chémeré)
  • 15 mars : récollection RHONE ALPES (Maison Padre Pio)
  • 22 et 23 mars : récollection du CENTRE (Tours, dans les Locaux de la Basilique St Martin)
  • 29 et 30 mars : récollection EST (Collège Bienheureux Frassati - Mandres sur Vair)
  • 12 et 13 avril : récollection PROVENCE et RHONE ALPES (ND de l'Annonciation du Barroux)
  • 19 et 20 mai : pèlerinage EST


Renseignements et inscriptions auprès du secrétariat de Notre Dame de Chrétienté.


Lundi 04 novembre 2013

un numéro de 12 pages qui met l'accent sur la formation

Lire la suite...