Mot-clé : Consécration mariale

Tous les mots-clés

jeudi 06 juin 2019

Les textes communs de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « troisième semaine » : Connaître Jésus-Christ. « Seigneur, que je vous connaisse ! Seigneur, que je voie qui vous êtes ! Seigneur, que je vous sois uni ! Autant qu’il est possible par le coeur ici bas en attendant la vision béatifique. »

Programme de la journée :

Introduction à cette « troisième semaine » :

- A. Lecture de la lettre de l’aumônier. Voir document joint page 1.

- B. Lecture des courtes recommandations de saint Louis-Marie Grignon de Montfort pour cette semaine. Voir document joint page 2.

- C. Lire le texte de la prière de consécration de saint Maximilien Kolbe : c’est ce texte, commun à tous les pèlerins, qui sera utilisé. Voir document page 2.

- D. Lire le texte de la prière de consécration de saint Louis Marie Grignon de Montfort. Voir document joint page 3.

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Nom de Jésus. Voir document joint page 5.

Récitation de tout ou partie des Litanies du Sacré-Coeur de Jésus : Voir document joint page 6.

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Jean. Aujourd’hui : Je suis la Vigne (Jn XV, 1-17). Notre consécration, renouvellement des promesses de notre baptême, va nous attacher encore plus fortement à Jésus, la vigne véritable. Les souffrances, les épreuves nous émonderont pour que nous portions beaucoup de fruit, pour la gloire du Père.

1. "Je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.

2. Tout sarment qui, en moi, ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il en porte davantage.

3. Déjà, vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.

4. Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure uni à la vigne, ainsi vous ne le pouvez non plus,

si vous ne demeurez en moi.

5. Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruits : car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire.

6. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse ces sarments, on les jette au feu et ils brûlent.

7. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

8. C’est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruits, et que vous soyez mes disciples.

9. Comme mon Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés : demeurez dans mon amour.

10. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour,

comme moi-même j’ai gardé les commandements de mon Père, et comme je demeure dans son amour.

11. Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

12. Ceci est mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés.

13. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

14. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.

15. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

16. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis et qui vous ai établis, pour que vous alliez et que vous portiez du fruit, que votre fruit demeure, et que le Père vous accorde ce que vous lui demanderez en mon nom.

17. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

3) Chaque jour s’appliquer à tel ou tel exercice :

- Actes de charité envers le prochain.

- Support des épreuves et pardon des injures.

- Actes d’amour envers Dieu pour les bienfaits de Jésus, pour ses sacrements, pour le don qu’Il nous a fait de sa Mère.

- Chemin de Croix (au moins une fois si possible dans la semaine).

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 61 à 67 : Jésus-Christ est la fin dernière de toutes nos dévotions (Un seul texte à méditer pendant toute la semaine). Voir document joint page 8.

Avec la méditation de la prière de Saint Augustin (Traité de la Vraie Dévotion, No 67). Voir document joint page 10.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit. Voir document joint « Textes communs », page 29.

Prière Ô Jésus vivant en Marie. Voir document joint page 31.

Oraison à Jésus, composée par Saint Louis-Marie. Voir document joint page 32.

Evangile selon Saint Matthieu, ch. XXVI et XXVII. Voir document joint page 32.

Imitation de Jésus-Christ : L.II, ch.7, 11, 12, L.III, ch.5, 6, 56, L.IV, ch.1, 8, 13. Voir document joint page 38.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


mercredi 05 juin 2019

Les textes communs de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « troisième semaine » : Connaître Jésus-Christ. « Seigneur, que je vous connaisse ! Seigneur, que je voie qui vous êtes ! Seigneur, que je vous sois uni ! Autant qu’il est possible par le coeur ici bas en attendant la vision béatifique. »

Programme de la journée :

Introduction à cette « troisième semaine » :

- A. Lecture de la lettre de l’aumônier. Voir document joint page 1.

- B. Lecture des courtes recommandations de saint Louis-Marie Grignon de Montfort pour cette semaine. Voir document joint page 2.

- C. Lire le texte de la prière de consécration de saint Maximilien Kolbe : c’est ce texte, commun à tous les pèlerins, qui sera utilisé. Voir document page 2.

- D. Lire le texte de la prière de consécration de saint Louis Marie Grignon de Montfort. Voir document joint page 3.

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Nom de Jésus. Voir document joint page 5.

Récitation de tout ou partie des Litanies du Sacré-Coeur de Jésus : Voir document joint page 6.

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Jean. Aujourd’hui : Si vous m’aimez (Jn XIV, 15-31) Aimer Dieu, c’est garder sa Parole, c’est observer ses commandements. Voilà le critère objectif de notre amour, même si nous n’avons pas le sentiment d’aimer, même dans les épreuves, les échecs, les humiliations.

15. Si vous m’aimez, gardez mes commandements.

16. Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, pour qu’il demeure toujours avec vous ;

17. C’est l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point : mais vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure au milieu de vous ; et il sera en vous.

18. Je ne vous laisserai point orphelins ; je viendrai à vous.

19. Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez, parce que je vis, et que vous vivez.

20. En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous.

21. Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui-là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; et moi je l’aimerai et je me manifesterai à lui."

22. Judas, non pas l’Iscariote, lui dit : "Seigneur, comment se fait-il que vous vouliez vous manifester à nous, et non au monde ?"

23. Jésus lui répondit : "Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure.

24. Celui qui ne m’aime pas, ne gardera pas mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé.

25. Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous.

26. Mais le Consolateur, l’Esprit-Saint, que mon Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

27. Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; je ne la donne pas comme la donne le monde. Que votre coeur ne se trouble point et ne s’effraye point.

28. Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens à vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père, car mon Père est plus grand que moi.

29. Et maintenant, je vous ai dit ces choses avant qu’elles n’arrivent, afin que, quand elles seront arrivées, vous croyiez.

30. Je ne m’entretiendrai plus guère avec vous, car le Prince de ce monde vient et il n’a rien en moi.

31. Mais afin que le monde sache que j’aime mon Père, et que j’agis selon le commandement que mon Père m’a donné, levez-vous, partons d’ici."

3) Chaque jour s’appliquer à tel ou tel exercice :

- Actes de charité envers le prochain.

- Support des épreuves et pardon des injures.

- Actes d’amour envers Dieu pour les bienfaits de Jésus, pour ses sacrements, pour le don qu’Il nous a fait de sa Mère.

- Chemin de Croix (au moins une fois si possible dans la semaine).

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 61 à 67 : Jésus-Christ est la fin dernière de toutes nos dévotions (Un seul texte à méditer pendant toute la semaine). Voir document joint page 8.

Avec la méditation de la prière de Saint Augustin (Traité de la Vraie Dévotion, No 67). Voir document joint page 10.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit. Voir document joint « Textes communs », page 29.

Prière Ô Jésus vivant en Marie. Voir document joint page 31.

Oraison à Jésus, composée par Saint Louis-Marie. Voir document joint page 32.

Evangile selon Saint Matthieu, ch. XXVI et XXVII. Voir document joint page 32.

Imitation de Jésus-Christ : L.II, ch.7, 11, 12, L.III, ch.5, 6, 56, L.IV, ch.1, 8, 13. Voir document joint page 38.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


Lundi 03 juin 2019

Les textes communs de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « troisième semaine » : Connaître Jésus-Christ. « Seigneur, que je vous connaisse ! Seigneur, que je voie qui vous êtes ! Seigneur, que je vous sois uni ! Autant qu’il est possible par le coeur ici bas en attendant la vision béatifique. »

Programme de la journée :

Introduction à cette « troisième semaine » :

- A. Lecture de la lettre de l’aumônier. Voir document joint page 1.

- B. Lecture des courtes recommandations de saint Louis-Marie Grignon de Montfort pour cette semaine. Voir document joint page 2.

- C. Lire le texte de la prière de consécration de saint Maximilien Kolbe : c’est ce texte, commun à tous les pèlerins, qui sera utilisé. Voir document page 2.

- D. Lire le texte de la prière de consécration de saint Louis Marie Grignon de Montfort. Voir document joint page 3.

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Nom de Jésus. Voir document joint page 5.

Récitation de tout ou partie des Litanies du Sacré-Coeur de Jésus : Voir document joint page 6.

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Jean. Aujourd’hui : Je vous donne un commandement nouveau (Jn XIII, 31-38) Seul Jésus peut nous donner d’aimer nos frères, non d’un amour naturel, mais « comme il nous a aimés ». Qu’il mette en nos coeurs cet amour surnaturel, la vraie charité !

31. Or, l’un d’eux était couché sur le sein de Jésus ; c’était celui que Jésus aimait.

32. Simon-Pierre lui fit donc signe pour lui dire : "Qui est celui dont il parle ?"

33. Le disciple, s’étant penché sur le sein de Jésus, lui dit : "Seigneur, qui estce ?"

34. Jésus répondit : "C’est celui à qui je présenterai le morceau trempé." Et, ayant trempé du pain, il le donna à Judas Iscariote, fils de Simon.

35. Aussitôt que Judas l’eut pris, Satan entra en lui ; et Jésus lui dit : "Ce que tu fais, fais-le vite."

36. Aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela.

37. Quelques-uns pensaient que, Judas ayant la bourse, Jésus voulait lui dire : "Achète ce qu’il faut pour la fête " ou : "Donne quelque chose aux pauvres."

38. Judas, ayant pris le morceau de pain, se hâta de sortir. Il faisait nuit.

3) Chaque jour s’appliquer à tel ou tel exercice :

- Actes de charité envers le prochain.

- Support des épreuves et pardon des injures.

- Actes d’amour envers Dieu pour les bienfaits de Jésus, pour ses sacrements, pour le don qu’Il nous a fait de sa Mère.

- Chemin de Croix (au moins une fois si possible dans la semaine).

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 61 à 67 : Jésus-Christ est la fin dernière de toutes nos dévotions (Un seul texte à méditer pendant toute la semaine). Voir document joint page 8.

Avec la méditation de la prière de Saint Augustin (Traité de la Vraie Dévotion, No 67). Voir document joint page 10.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit. Voir document joint « Textes communs », page 29.

Prière Ô Jésus vivant en Marie. Voir document joint page 31.

Oraison à Jésus, composée par Saint Louis-Marie. Voir document joint page 32.

Evangile selon Saint Matthieu, ch. XXVI et XXVII. Voir document joint page 32.

Imitation de Jésus-Christ : L.II, ch.7, 11, 12, L.III, ch.5, 6, 56, L.IV, ch.1, 8, 13. Voir document joint page 38.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


samedi 01 juin 2019

Les textes communs de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

(1er jour de la troisième – et dernière – semaine du samedi 1er au vendredi 7 juin)

Rappel du but de cette « troisième semaine » : Connaître Jésus-Christ. « Seigneur, que je vous connaisse ! Seigneur, que je voie qui vous êtes ! Seigneur, que je vous sois uni ! Autant qu’il est possible par le coeur ici bas en attendant la vision béatifique. »

 

Programme de la journée :

Introduction à cette « troisième semaine » :

- A. Lecture de la lettre de l’aumônier. Voir document joint « Textes communs », page 1.

- B. Lecture des courtes recommandations de saint Louis-Marie Grignon de Montfort pour cette semaine. Voir document joint « Textes communs », p. 2.

- C. Lire le texte de la prière de consécration de saint Maximilien Kolbe : c’est ce texte, commun à tous les pèlerins, qui sera utilisé. Voir document joint « Textes communs », page 2.

- D. Lire le texte de la prière de consécration de saint Louis Marie Grignon de Montfort. Voir document joint « Textes communs », page 3.

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Nom de Jésus. Voir document joint « Textes communs », page 5.

Récitation de tout ou partie des Litanies du Sacré-Coeur de Jésus : Voir document joint « Textes communs », page 6.

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Jean. Aujourd’hui : Le serviteur n’est pas plus grand que le maître (Jn XIII, 1-17) Jésus, le Fils de Dieu, nous a aimés « jusqu’au bout », jusqu’à nous laver les pieds, à nous, pauvres pécheurs. Il veut nous enseigner par l’exemple jusqu’où doit aller notre charité fraternelle. Sommes-nous prêts à suivre le Maître dans la voie de l’humiliation, du renoncement à nous-mêmes, du service de nos frères ?

1. Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde à son Père, après avoir aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin.

2. Pendant le souper, lorsque déjà le diable avait mis dans le coeur de Judas, fils de Simon Iscariote, le dessein de le livrer,

3. Jésus, qui savait que son Père avait remis toutes choses entre ses mains, et qu’il était sorti de Dieu et s’en allait à Dieu,

4. Se leva de table, posa son manteau, et ayant pris un linge, il s’en ceignit.

5. Puis il versa de l’eau dans le bassin et se mit à laver les pieds de ses disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.

6. Il vint donc à Simon-Pierre ; et Pierre lui dit : "Quoi, vous Seigneur, vous me lavez les pieds !"

7. Jésus lui répondit : "Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt."

8. Pierre lui dit : "Non, jamais vous ne me laverez les pieds." Jésus lui répondit : "Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi."

9. Simon-Pierre lui dit : "Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête !"

10. Jésus lui dit : "Celui qui a pris un bain n’a besoin que de laver ses pieds ; il est pour tout entier. Et vous aussi, vous êtes purs, mais non pas tous."

11. Car il savait quel était celui qui allait le livrer ; c’est pourquoi il dit : "Vous n’êtes pas tous purs."

12. Après qu’il leur eut lavé les pieds, et repris son manteau, il se remit à table et leur dit : "Comprenez-vous ce que je vous ai fait ?

13. Vous m’appelez le Maître et le Seigneur : et vous dites bien, car je le suis.

14. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres.

15. Car je vous ai donné l’exemple, afin que, comme je vous ai fait, vous fassiez

aussi vous-mêmes.

16. En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé.

17. Si vous savez ces choses vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.

3) Chaque jour s’appliquer à tel ou tel exercice :

- Actes de charité envers le prochain,

- Support des épreuves et pardon des injures,

- Actes d’amour envers Dieu pour les bienfaits de Jésus, pour ses sacrements, pour le don qu’Il nous a fait de sa Mère,

- Chemin de Croix (au moins une fois si possible dans la semaine).

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 61 à 67 : Jésus-Christ est la fin dernière de toutes nos dévotions.

(Un seul texte à méditer pendant toute la semaine). Voir document joint « Textes communs », page 8.

Avec la méditation de la prière de Saint Augustin (Traité de la Vraie Dévotion, No 67). Voir document joint « Textes communs », page 10.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous, etc.

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit. Voir document joint « Textes communs », page 29.

Prière : Ô Jésus vivant en Marie. 

Oraison à Jésus, composée par Saint Louis-Marie. Voir document joint page 32.

Evangile selon Saint Matthieu, ch. XXVI et XXVII. Voir document joint page 32.

Imitation de Jésus-Christ : L.II, ch.7, 11, 12, L.III, ch.5, 6, 56, L.IV, ch.1, 8, 13.

Voir document joint page 38.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


vendredi 31 mai 2019

Les textes de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « deuxième semaine » : connaître la Très Sainte Vierge. Marie est notre souveraine, notre médiatrice, notre Mère et notre maîtresse. En recherchant son intimité, en imitant ses vertus, ses sentiments, ses actes, nous deviendrons conformes à Notre Seigneur.

Programme de la journée :

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit et de tout ou partie des Litanies de la Sainte Vierge

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Voici ta Mère (Jn XIX, 25-27). Dans les épreuves que Dieu permet, reculerai-je, tandis que Notre Dame se tient au pied de la Croix ? Ou bien trouverai-je en elle mon refuge, redisant avec le Christ : « Ecce filius tuus », « Voici votre fils » ?

25. Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie,femme de Clopas, et Marie-Madeleine.

26. Jésus ayant vu sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère : "Femme, voilà votre fils."

27. Ensuite, il dit au disciple : "Voilà votre mère." Et depuis cette heure-là, le disciple la prit chez lui.

3) Faire un acte d’amour ou d’affection pieuse envers la Sainte Vierge ; pratiquer telle vertu parmi celles les plus chères à la Sainte Vierge : Marie a eu une foi invincible, une espérance ferme, une charité ardente. Elle avait aussi une humilité profonde. Elle priait sans cesse, faisait aussi pénitence et de sa proximité avec son Fils naissait une joie profonde.

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 257 à 265 : Faire toutes ses actions par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin pendant la semaine :

- Méditation avec l’Oraison à Marie composée par Saint Louis-Marie (Livre d’Or, p.391-393). Voir « Textes communs » page 12 au n° 7 ter.

- Lecture du Secret de Marie par S. Louis-Marie. Voir « Textes communs » page 13 au n° 7 quater.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


jeudi 30 mai 2019

Les textes de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « deuxième semaine » : connaître la Très Sainte Vierge. Marie est notre souveraine, notre médiatrice, notre Mère et notre maîtresse. En recherchant son intimité, en imitant ses vertus, ses sentiments, ses actes, nous deviendrons conformes à Notre Seigneur.

Programme de la journée :

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit et de tout ou partie des Litanies de la Sainte Vierge

2°) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Faites tout ce qu’Il vous dira (Jn II, 1-12)

Faire tout passer par Marie. Avoir cette foi profonde, pratique, confiante, en son intercession toute puissante.

1- Et le troisième jour, il se fit des noces à Cana en Galilée ; et la mère de Jésus y était.

2- Jésus fut aussi convié aux noces avec ses disciples.

3- Le vin étant venu à manquer, la mère de Jésus lui dit : "Ils n'ont plus de vin."

4- Jésus lui répondit : "Femme, qu'est-ce que cela pour moi et pour vous? Mon heure n'est pas encore venue."

5- Sa mère dit aux serviteurs : "Faites tout ce qu'il vous dira."

6- Or, il y avait là six urnes de pierre destinées aux ablutions des Juifs et contenant chacune deux ou trois mesures.

7- Jésus leur dit : "Remplissez d'eau ces urnes." Et ils les remplirent jusqu'au haut.

8- Et il leur dit: "Puisez maintenant, et portez-en au maître du festin” ; et ils en portèrent.

9- Dès que le maître du festin eut goûté l'eau changée en vin (il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient), il interpella l'époux et lui dit :

10-"Tout homme sert d'abord le bon vin, et après qu'on a bu abondamment, le moins bon ; mais toi, tu as gardé le bon jusqu'à ce moment."

11- Tel fut, à Cana de Galilée, le premier des miracles que fit Jésus, et il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

12- Après cela, il descendit à Capharnaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y demeurèrent que peu de jours.

3) Faire un acte d’amour ou d’affection pieuse envers la Sainte Vierge ; pratiquer telle vertu parmi celles les plus chères à la Sainte Vierge : Marie a eu une foi invincible, une espérance ferme, une charité ardente. Elle avait aussi une humilité profonde. Elle priait sans cesse, faisait aussi pénitence et de sa proximité avec son Fils naissait une joie profonde.

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 257 à 265 : Faire toutes ses actions par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin pendant la semaine :

- Méditation avec l’Oraison à Marie composée par Saint Louis-Marie (Livre d’Or, p.391-393).

- Lecture du Secret de Marie par S. Louis-Marie.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


mercredi 29 mai 2019

Les textes de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « deuxième semaine » : connaître la Très Sainte Vierge. Marie est notre souveraine, notre médiatrice, notre Mère et notre maîtresse. En recherchant son intimité, en imitant ses vertus, ses sentiments, ses actes, nous deviendrons conformes à Notre Seigneur.

Programme de la journée :

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit et de tout ou partie des Litanies de la Sainte Vierge

2°) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : L’Enfant grandissait en taille et en sagesse (Lc II, 39-52)

En toutes mes journées, qu’est-ce qui compte ; la recherche de Dieu, comme Notre- Dame, ou la recherche de soi-même ? Est-ce que je suis pleinement aux affaires du Père, à l’accomplissement de la volonté divine, sans égard pour ma volonté propre ?

39- Lorsqu'ils eurent accompli tout ce qui était selon la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.

40- L'enfant croissait et se fortifiait, étant rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

41- Or ses parents se rendaient chaque année à Jérusalem, pour la fête de la Pâque.

42- Quand il eut douze ans, comme ils étaient montés selon la coutume de la fête,

43- et qu'ils s'en retournaient, le temps étant passé, l'enfant Jésus resta à Jérusalem et ses parents ne le surent pas.

44- Pensant qu'il était avec la caravane, ils marchèrent tout un jour, puis ils le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances.

45- Ne l'ayant point trouvé, ils s'en retournèrent à Jérusalem en le recherchant.

46- Or, au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant ;

47- et tous ceux qui l'entendaient étaient ravis de son intelligence et de ses réponses.

48- En le voyant, ils furent stupéfaits, et sa mère lui dit : " Mon enfant, pourquoi nous avez-vous fait cela ? Voyez, votre père et moi, nous vous cherchions tout affligés. "

49- Et il leur répondit : " Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être dans les choses de mon Père ? "

50- Mais ils ne comprirent pas la parole qu'il leur dit.

51- Et il descendit avec eux, et il vint à Nazareth, et il leur était soumis. Et sa mère conservait toutes ces choses en son coeur.

52- Et Jésus progressait en sagesse, en taille et en grâce, auprès de Dieu et des hommes.

3) Faire un acte d’amour ou d’affection pieuse envers la Sainte Vierge ; pratiquer telle vertu parmi celles les plus chères à la Sainte Vierge : Marie a eu une foi invincible, une espérance ferme, une charité ardente. Elle avait aussi une humilité profonde. Elle priait sans cesse, faisait aussi pénitence et de sa proximité avec son Fils naissait une joie profonde.

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 257 à 265 : Faire toutes ses actions par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin pendant la semaine :

- Méditation avec l’Oraison à Marie composée par Saint Louis-Marie (Livre d’Or, p.391-393).

- Lecture du Secret de Marie par S. Louis-Marie.

7°) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


Lundi 27 mai 2019

Les textes de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « deuxième semaine » (du 25 au 31 mai) : connaître la Très Sainte Vierge. Marie est notre souveraine, notre médiatrice, notre Mère et notre maîtresse. En recherchant son intimité, en imitant ses vertus, ses sentiments, ses actes, nous deviendrons conformes à Notre Seigneur.

 

Programme de la journée

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit. et des Litanies de la Sainte Vierge

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui: Marie retenait ces événements et les méditait en son coeur (LcII, 1-21). O Marie, Vous avez engendré selon la chair Votre Créateur et votre Rédempteur. Par

la consécration, veillez sur cette vie divine en moi, par la grâce ; gardez-moi dans la fidélité aux promesses du baptême, gardez-moi de l’esprit du monde.

1- Or, en ces jours-là, fut publié un édit de César Auguste, pour le recensement de toute la terre.

2- Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.

3- Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville.

4- Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth, en Judée, à la ville de David, qui s'appelle Bethléem, parce qu'il était de la maison et de la famille de David,

5- pour se faire recenser avec Marie son épouse, qui était enceinte.

6- Or, pendant qu'ils étaient là, le temps où elle devait enfanter s'accomplit,

7- et elle mit au monde son fils premier-né, l'emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'hôtellerie.

8- Il y avait dans la même région des bergers qui vivaient aux champs et qui veillaient la nuit sur leur troupeau.

9- Un ange du Seigneur parut auprès d'eux et la gloire du Seigneur les enveloppa de clarté, et ils furent saisis d'une grande crainte.

10- Mais l'ange leur dit : " Ne craignez point, car je vous annonce une nouvelle qui sera pour tout le peuple une grande joie :

11- il vous est né aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur, qui est le Christ

Seigneur.

12- Et voici ce qui vous en sera le signe : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une crèche. "

13- Tout à coup se joignit à l'ange une troupe de la milice céleste, louant Dieu et disant :

14-" Gloire, dans les hauteurs, à Dieu ! Et, sur terre, paix chez les hommes de bon vouloir ! "

15- Lorsque les anges, s'en allant au ciel, les eurent quittés, les bergers se dirent entre eux : " Passons donc jusqu'à Bethléem, et voyons cet événement qui est arrivé, et que le Seigneur nous a fait connaître. "

16- Ils s'y rendirent en toute hâte, et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche.

17- Après avoir vu, ils firent connaître ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant.

18- Et tous ceux qui les entendirent furent dans l'admiration de ce que leur avaient dit les bergers.

19- Quant à Maire, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son coeur.

20- Et les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu de tout ce qu'il avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été dit.

21- Les huit jours étant accomplis pour sa circoncision, il fut appelé du nom de

Jésus, nom que l'ange avait donné avant qu'il eût été conçu dans le sein maternel.

3) Faire un acte d’amour ou d’affection pieuse envers la Sainte Vierge ; pratiquer telle vertu parmi celles les plus chères à la Sainte Vierge : Marie a eu une foi invincible, une espérance ferme, une charité ardente. Elle avait aussi une humilité profonde. Elle priait sans cesse, faisait aussi pénitence et de sa proximité avec son Fils naissait une joie profonde.

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 257 à

265 : Faire toutes ses actions par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie.

(Un seul texte à méditer petit à petit pendant toute la semaine).

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin :

- Méditation avec l’Oraison à Marie composée par Saint Louis-Marie (Livre d’Or, p.391-393).

- Lecture du Secret de Marie par S. Louis-Marie.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


Dimanche 26 mai 2019

Les textes de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « deuxième semaine » (du 25 au 31 mai) : connaître la Très Sainte Vierge. Marie est notre souveraine, notre médiatrice, notre Mère et notre maîtresse. En recherchant son intimité, en imitant ses vertus, ses sentiments, ses actes, nous deviendrons conformes à Notre Seigneur.

Programme de la journée

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit. et des Litanies de la Sainte Vierge

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui: Voici la servante du Seigneur (Lc I, 26-56)

Quel abandon dans votre Fiat, ô Vierge Marie ! Et quel zèle à accomplir ensuite le bon plaisir de Dieu ! Quelle sera la mesure de notre consécration à Marie ? Quels en seront les lendemains, les prolongements ? Par quelle résolution donnons-nous à Notre-Dame la première place en nos journées ?

26- Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth,

27- vers une vierge qui était fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph ; et le nom de la vierge était Marie.

28- Etant entré où elle était, il lui dit : " Salut, pleine de grâce ! Le Seigneur est avec vous ; [vous êtes bénie entre les femmes]. "

29- Mais à cette parole elle fut fort troublée, et elle se demandait ce que pouvait être cette salutation.

30- L'ange lui dit : " Ne craignez point, Marie, car vous avez trouvé grâce devant Dieu.

31- Voici que vous concevrez, et vous enfanterez un fils, et vous lui donnerez le nom de Jésus.

32- Il sera grand et sera appelé fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;

33- il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n'aura point de fin.

34- Marie dit à l'ange : " Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? "

35- L'ange lui répondit : " L'Esprit-Saint viendra sur vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre. C'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.

36- Et voici qu'Elisabeth, votre parente, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et ce mois-ci est le sixième pour elle que l'on appelait stérile,

37- car rien n’est impossible pour Dieu. "

38- Marie dit alors : " Voici la servante du Seigneur : qu'il me soit fait selon votre parole ! " Et l'ange la quitta.

39- En ces jours-là Marie partit et s'en alla en hâte vers la montagne, en une ville de Juda.

40- Et elle entra dans la maison de Zacharie, et salua Elisabeth.

41- Or, quand Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit.

42- Et elle s'écria à haute voix, disant : " Vous êtes bénie entre les femmes, et le fruit de vos entrailles est béni.

43- Et d'où m'est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne à moi ?

44- Car votre voix, lorsque vous m'avez saluée, n'a pas plus tôt frappé mes oreilles, que l'enfant a tressailli de joie dans mon sein.

45- Heureuse celle qui a cru ! Car elles seront accomplies les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur ! "

46- Et Marie dit : " Mon âme glorifie le Seigneur,

47- et mon esprit tressaille de joie en Dieu, mon Sauveur,

48- parce qu'il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Voici, en effet, que désormais toutes les générations me diront bienheureuse,

49- parce que le Puissant a fait pour moi de grandes choses. Et son nom est saint,

50- et sa miséricorde d'âge en âge, est pour ceux qui le craignent.

51- Il a fait oeuvre de force avec son bras ; il a dissipé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur coeur ;

52- il a renversé de leur trône les potentats, et il a élevé les humbles ;

53- il a rassasié de biens les affamés, et il a renvoyé les riches les mains vides.

54- Il a pris soin d'Israël son serviteur, se ressouvenant de sa miséricorde,

55- — ainsi qu'il l'avait promis à nos pères, — en faveur d'Abraham et de sa race, pour toujours. "

56- Et Marie demeura avec elle environ trois mois, et elle s'en retourna chez elle.

3) Faire un acte d’amour ou d’affection pieuse envers la Sainte Vierge ; pratiquer telle vertu parmi celles les plus chères à la Sainte Vierge : Marie a eu une foi invincible, une espérance ferme, une charité ardente. Elle avait aussi une humilité profonde. Elle priait sans cesse, faisait aussi pénitence et de sa proximité avec son Fils naissait une joie profonde.

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 257 à 265 : Faire toutes ses actions par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie. (Un seul texte à méditer petit à petit pendant toute la semaine).

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : - Méditation avec l’Oraison à Marie composée par Saint Louis-Marie (Livre d’Or, p.391-393).

- Lecture du Secret de Marie par S. Louis-Marie.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


samedi 25 mai 2019

Les textes de préparation de la deuxième semaine sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « deuxième semaine » (du 25 au 31 mai) : connaître la Très Sainte Vierge. Marie est notre souveraine, notre médiatrice, notre Mère et notre maîtresse. En recherchant son intimité, en imitant ses vertus, ses sentiments, ses actes, nous deviendrons conformes à Notre Seigneur.

Programme de la journée

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit. et des Litanies de la Sainte Vierge

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui: Aujourd’hui : Zacharie et Elisabeth vivaient comme des justes devant Dieu (Lc I, 1-25). Notre pusillanimité, notre « petitesse de coeur » voilà l’obstacle à l’avancement du Règne de Dieu en nous et autour de nous. Soyons magnanimes, généreux dans la consécration à Marie, en nous y engageant totalement et avec reconnaissance, plutôt que de discuter le plan de Dieu.

1- Comme plusieurs ont entrepris de composer une relation des choses accomplies parmi nous,

2- conformément à ce que nous ont transmis ceux qui ont été dès le commencement témoins oculaires et ministres de la parole,

3- il m'a paru bon à moi aussi, qui de longue date ai tout suivi avec soin, d'en écrire pour toi le récit suivi, noble Théophile,

4- afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.

5- Aux jours d'Hérode, roi de Judée, il y avait un prêtre nommé Zacharie, de la classe d'Abia ; et sa femme, qui était des filles d'Aaron, se nommait Elisabeth.

6- Tous deux étaient justes devant Dieu, marchant dans tous les commandements et ordonnances du Seigneur d'une manière irréprochable.

7- Et ils n'avaient point d'enfants, parce qu'Elisabeth était stérile, et ils étaient l'un et l'autre avancés en âge.

8- Or, comme il était de service devant Dieu au tour de sa classe,

9- il lui échut par le sort, selon la coutume du service divin, d'avoir à entrer dans le sanctuaire du Seigneur pour offrir l'encens.

10- Et toute la multitude du peuple était au dehors en prière, à l'heure de l'encens.

11- Un ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l'autel de l'encens.

12- Zacharie, en le voyant, fut troublé, et la crainte le saisit.

13- Mais l'ange lui dit : " Ne crains point, Zacharie, car ta prière a été exaucée : ta femme Elisabeth t'enfantera un fils que tu appelleras Jean.

14- Et ce sera pour toi joie et allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance ;

15- car il sera grand devant le Seigneur, il ne boira ni vin ni rien qui enivre, et il sera rempli de l'Esprit-Saint dès le sein de sa mère ;

16- il ramènera beaucoup des enfants d'Israël au Seigneur leur Dieu ;

17- et lui-même marchera devant lui, avec l'esprit et la puissance d'Elie, pour ramener les coeurs des pères vers les enfants et les indociles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé. "

18- Zacharie dit à l'ange : " A quoi le reconnaîtrai-je ? Car je suis vieux, et ma femme est avancée en âge. "

19- L'ange lui répondit : " Je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu; j'ai été envoyé pour te parler et t'annoncer cette heureuse nouvelle.

20- Et voici : tu seras muet et ne pourras parler jusqu'au jour où ces choses arriveront, parce que tu n'as pas cru à mes paroles, qui s'accompliront en leur temps."

21- Cependant le peuple attendait Zacharie et on s'étonnait qu'il s'attardât dans le sanctuaire.

22- Or, étant sorti, il ne pouvait leur parler, et ils comprirent qu'il avait eu une vision dans le sanctuaire ; et lui leur faisait des signes, et il resta muet.

23- Quand les jours de son service furent accomplis, il s'en alla en sa maison.

24- Après ces jours, Elisabeth, sa femme, conçut, et elle se tint cachée pendant cinq mois, disant :

25- " Ainsi a fait pour moi le Seigneur, au jour où il lui a plu d'ôter mon opprobre parmi les hommes. "

3) Faire un acte d’amour ou d’affection pieuse envers la Sainte Vierge ; pratiquer telle vertu parmi celles les plus chères à la Sainte Vierge : Marie a eu une foi invincible, une espérance ferme, une charité ardente. Elle avait aussi une humilité profonde. Elle priait sans cesse, faisait aussi pénitence et de sa proximité avec son Fils naissait une joie profonde.

4) Lecture et méditation sur un extrait du Traité de la Vraie Dévotion, N° 257 à

265 : Faire toutes ses actions par Marie, avec Marie, en Marie et pour Marie.

(Un seul texte à méditer petit à petit pendant toute la semaine).

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin :

- Méditation avec l’Oraison à Marie composée par Saint Louis-Marie (Livre d’Or, p.391-393).

- Lecture du Secret de Marie par S. Louis-Marie.

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


jeudi 23 mai 2019

"Et quand se lèvera le soleil de demain. Nous nous réveillerons dans une aube lustrale, A l'ombre des deux bras de votre cathédrale, Heureux et malheureux et malheureux et perclus du chemin"

Charles Péguy


La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « première semaine » (après les « 12 premiers jours préparatoires ») : acquérir la connaissance de soi-même et la contrition de ses péchés.

« Seigneur, je Vous ai offensé par mes péchés, ma faiblesse, mon inconsistance. Sans Vous, je ne suis rien, je ne peux rien. Je veux renoncer à cette loi que je sens dans mon coeur et dans mes membres et qui s’oppose à Votre loi. »

Programme de la journée

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit. et des Litanies de la Sainte Vierge

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Que dois-je faire pour Vous suivre ? (Lc XVIII, 18-30) Dieu appelle l’homme à sa suite. Le but du Christ est de reconduire l’humanité à sa destination céleste. « Que voulez vous que je fasse ? ». Telle sera la question essentielle de l’homme sensé dans le monde. Les autres questions légitimes sur notre place dans la cité n’auront de valeur, ou d’intérêt que lorsque nous aurons trouvé LA réponse à cette grande question. Où est-elle cette réponse ? Apprenons-la de la Sainte Vierge : « Faites tout ce qu’Il vous dira ».

18- Et certain chef lui demanda : " Bon Maître, en quoi faisant entrerai-je en possession de la vie éternelle ? "

19- Jésus lui dit : " Pourquoi m'appelles-tu bon ? Nul n'est bon que Dieu seul.

20- Tu connais les commandements : Ne commets pas l'adultère, ne tue pas, ne

dérobe pas, ne porte pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère. "

21- Il dit : " J'ai observé tous ces (commandements) depuis ma jeunesse. "

22- Ayant entendu (cela), Jésus dit : " Une chose encore te fait défaut : vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, et suis-moi. "

23- Lorsqu'il eut entendu cela, il devint tout triste, car il était fort riche.

24- Le voyant (triste), Jésus dit : " Combien difficilement ceux qui ont les richesses pénétreront dans le royaume de Dieu !

25- Il est, en effet, plus aisé pour un chameau de passer par la Porte du Chas de l’Aiguille (*), que pour un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. "

26- Ceux qui entendaient dirent : " Et qui peut être sauvé? "

27- Il dit : " Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu "

28- Et Pierre dit : " Voici que nous, quittant ce que nous avions, nous vous avons suivi. "

29- Il leur dit : " Je vous le dis, en vérité, nul n'aura quitté maison, ou femme, ou frères, ou parents, ou enfants, à cause du royaume de Dieu,

30- qui ne reçoive plusieurs fois autant en ce temps-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. "

(* Cette Porte de la ville de Jérusalem était trop basse pour que les chameaux puissent y passer avec leurs chargements)

3) Faire un acte de louange à Dieu pour sa grandeur et sa bonté, ou bien un acte de renoncement à sa propre volonté, ou bien un acte de repentir de ses fautes.

4) Lecture d’un passage du Traité de la Vraie Dévotion de Saint Louis-Marie, N° 78 à 82 : Chasser ce qu’il y a de mauvais en nous. (un seul texte à méditer pendant toute la semaine). 5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous, etc.

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ : L.I, ch.24, L.II, ch.5, L.III, ch.7, 8, 13, 20, 30, 47

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


Lundi 20 mai 2019

La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « première semaine » (après les « 12 premiers jours préparatoires ») : acquérir la connaissance de soi-même et la contrition de ses péchés.

« Seigneur, je Vous ai offensé par mes péchés, ma faiblesse, mon inconsistance. Sans Vous, je ne suis rien, je ne peux rien. Je veux renoncer à cette loi que je sens dans mon coeur et dans mes membres et qui s’oppose à Votre loi. »

Programme de la journée :

1)  Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit et de tout ou partie des Litanies de la Sainte Vierge

2°) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Du bon emploi des richesses (Lc XVI, 1-15). La grande richesse du monde est de pouvoir aimer comme Dieu aime. Aimer le Seigneur et aussi notre prochain. Se faire un trésor au Ciel, c’est utiliser ici-bas notre activité spirituelle pour la mettre au service de notre prochain : nous serons alors riches de notre amour désintéressé, riches de notre patience, riches de notre pardon miséricordieux. Avec Dieu, apprendre à aimer comme Dieu.

1- Il disait aussi à ses disciples : " Il était un homme riche qui avait un intendant ; celui-ci lui fut dénoncé comme dissipant ses biens.

2- Il l'appela et lui dit : " Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends compte de ton intendance, car tu ne pourras plus être intendant. "

3- Or l'intendant se dit en lui-même : " Que ferai-je, puisque mon maître me retire l'intendance ? Bêcher, je n'en ai pas la force ; mendier, j'en ai honte.

4- Je sais ce que je ferai pour que, quand je serai destitué de l'intendance, (il y ait des gens) qui me reçoivent chez eux. "

5- Ayant convoqué chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : " Combien dois-tu à mon maître ? "

6- Il dit : " Cent mesures d'huile. " Et il lui dit : " Prends ton billet, assieds-toi vite et écris : cinquante. "

7- Ensuite il dit à un autre : " Et toi, combien dois-tu ? " Il dit : " Cent mesures de forment. " Et il lui dit : " Prends ton billet et écris : quatre-vingts. "

8- Et le maître loua l'intendant malhonnête d'avoir agi d'une façon avisée. C'est que les enfants de ce siècle sont plus avisés à l'égard de ceux de leur espèce que les enfants de la lumière.

9- Et moi je vous dis : Faites-vous des amis avec la Richesse malhonnête, afin que, lorsqu'elle viendra à manquer, ils vous reçoivent dans les pavillons éternels.

10- Qui est fidèle dans les petites choses est fidèle aussi dans les grandes, et qui est malhonnête dans les petites choses est malhonnête aussi dans les grandes.

11- Si donc vous n'avez pas été fidèles pour la Richesse malhonnête, qui vous confiera le (bien) véritable ?

12- Et si vous n'avez pas été fidèles pour le (bien) d'autrui, qui vous donnera le vôtre ?

13- Nul domestique ne peut servir deux maîtres : car ou il haïra l'un et aimera l'autre,

ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et la Richesse. "

14- Les Pharisiens, qui étaient amis de l'argent, écoutaient tout cela, et ils se moquaient de lui.

15- Et il leur dit : " Vous, vous êtes ceux qui se font justes aux yeux des hommes ; mais Dieu connaît vos coeurs ; car ce qui est élevé parmi les hommes est abomination aux yeux de Dieu.

3) Faire un acte de louange à Dieu pour sa grandeur et sa bonté, ou bien un acte de renoncement à sa propre volonté, ou bien un acte de repentir de ses fautes.

4) Lecture d’un passage du Traité de la Vraie Dévotion de Saint Louis-Marie, N° 78 à 82 : Chasser ce qu’il y a de mauvais en nous.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ : L.I, ch.24, L.II, ch.5, L.III, ch.7, 8, 13, 20, 30, 47

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !

 


Dimanche 19 mai 2019

La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « première semaine » (après les « 12 premiers jours préparatoires ») : acquérir la connaissance de soi-même et la contrition de ses péchés.

« Seigneur, je Vous ai offensé par mes péchés, ma faiblesse, mon inconsistance. Sans Vous, je ne suis rien, je ne peux rien. Je veux renoncer à cette loi que je sens dans mon coeur et dans mes membres et qui s’oppose à Votre loi. »

 

Programme de la journée :

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit et des Litanies de la Sainte Vierge :

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Tenez-vous prêts (Mt XXV, 1-13). La Vigilance est une vertu ! Elle nous met en éveil : pour le Bien à faire, et contre le mal à éviter. Comme l’oeil de la servante auprès de sa maîtresse, soyons attentif au bon vouloir de Dieu.

1- Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, sortirent à la rencontre de l'époux.

2- Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq étaient sages.

3- Les folles, en prenant leurs lampes, n'avaient pas pris d'huile avec elles ;

4- mais les sages avaient pris de l'huile dans leurs vases avec leurs lampes.

5- Comme l'époux tardait, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent.

6- Au milieu de la nuit, un cri se fit (entendre) : Voici l'époux ! Allez à sa rencontre !

7- Alors toutes ces vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes.

8- Et les folles dirent aux sages : " Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. "

9- Les sages répondirent : " De crainte qu'il n'y en ait pas assez pour nous et pour vous, allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. "

10- Mais, pendant qu'elles s'en allaient en acheter, l'époux arriva, et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui au festin des noces, et la porte fut fermée.

11- Plus tard, les autres vierges vinrent aussi, disant : " Seigneur, Seigneur, ouvrez-nous ! "

12- Mais il répondit : " En vérité, je vous le dis, je ne vous connais pas. "

13- Donc veillez, car vous ne savez ni le jour, ni l'heure.

3) Faire un acte de louange à Dieu pour sa grandeur et sa bonté, ou bien un acte de renoncement à sa propre volonté, ou bien un acte de repentir de ses fautes.

4) Lecture d’un passage du Traité de la Vraie Dévotion de Saint Louis-Marie, N° 78 à 82 : Chasser ce qu’il y a de mauvais en nous.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous…

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ : L.I, ch.24, L.II, ch.5, L.III, ch.7, 8, 13, 20, 30, 47

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


samedi 18 mai 2019

La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page

Rappel du but de cette « première semaine » (après les « 12 premiers jours préparatoires ») : acquérir la connaissance de soi-même et la contrition de ses péchés. « Seigneur, je Vous ai offensé par mes péchés, ma faiblesse, mon inconsistance. Sans Vous, je ne suis rien, je ne peux rien. Je veux renoncer à cette loi que je sens dans mon coeur et dans mes membres et qui s’oppose à Votre loi. »

Introduction à cette « première semaine » :

- Lecture de la lettre de l’aumônier.

- Lecture des courtes recommandations de saint Louis-Marie Grignon de Montfort pour cette semaine.

 

Programme de la journée :

1) Récitation de tout ou partie des Litanies du Saint Esprit et de tout ou partie des Litanies de la Sainte Vierge

2°) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Ne vous laissez pas influencer par de faux prophètes (Mt XXIV, 4- 14) ; psaume 150 .Dans les temps difficiles, les faux prophètes font recette : laissant croire à une autre loi que la loi de Jésus Christ, à un autre chemin que celui de la Croix pour gagner l’éternité. Un autre bonheur éternel que celui du Ciel. Alors, il y aura des trahisons, et l’amour se refroidira. Nous sommes tous touchés par les faux prophètes : demandons la grâce de la persévérance pour choisir la voie droite dans toutes les circonstances.

3- Lorsqu'il se fut assis sur la montagne des Oliviers, ses disciples s'approchèrent de lui, à part, et dirent : " Dites-nous quand ces choses arriveront, et quel sera le signe de votre avènement et de la fin du monde ? "

4- Jésus leur répondit : " Prenez garde que nul ne vous induise en erreur.

5- Car beaucoup viendront sous mon nom, disant : " C'est moi qui suis le Christ, et ils en induiront un grand nombre en erreur.

6- Vous aurez à entendre parler de guerres et de bruits de guerre : voyez ! N’en soyez pas troublés, car il faut que tout arrive ; mais ce n'est pas encore la fin.

7- En effet, on se dressera nation contre nation, royaume contre royaume, et il y aura des pestes, des famines et des tremblements de terre par endroits :

8- tout cela est le commencement des douleurs.

9- Alors on vous livrera à la torture et on vous fera mourir, et vous serez en haine à toutes les nations, à cause de mon nom.

10- Alors aussi beaucoup failliront ; ils se trahiront les uns les autres et se haïront les uns les autres.

11- Et il s'élèvera plusieurs faux prophètes qui en induiront un grand nombre en erreur.

12- Et à cause des progrès croissants de l'iniquité, la charité d'un grand nombre se refroidira.

13- Mais qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.

14- Et cet évangile du royaume sera proclamé dans le monde entier, en témoignage pour toutes les nations ; et alors viendra la fin.

Ps. 150 :

1 Alléluia !

2 Louez Dieu dans son sanctuaire ! Louez-Le dans le séjour de sa puissance !

Louez-Le pour ses hauts faits ! Louez-Le selon l'immensité de sa grandeur !

3 Louez-Le au son de la trompette ! Louez-Le sur la harpe et la cithare ! Louez-Le dans vos danses, avec le tambourin ! Louez-Le avec les instruments à cordes et le chalumeau (*) !

4 Louez-le avec les cymbales au son clair ! Louez-le avec les cymbales retentissantes ! Que tout ce qui respire loue Yahweh ! Alléluia.

(* le chalumeau est ici une flûte pastorale)

3) Faire un acte de louange à Dieu pour sa grandeur et sa bonté, ou bien un acte de renoncement à sa propre volonté, ou bien un acte de repentir de ses fautes.

4) Lecture d’un passage du Traité de la Vraie Dévotion de Saint Louis-Marie, N° 78 à 82 : Chasser ce qu’il y a de mauvais en nous.

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous, etc.

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ : L.I, ch.24, L.II, ch.5, L.III, ch.7, 8, 13, 20, 30, 47

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


vendredi 17 mai 2019

La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page

Rappel du but de ces 12 premiers jours : rejeter l’esprit superficiel du monde, choisir les vraies richesses, et méditer sur la joie profonde de suivre le Christ.

Programme de la journée :

1) Une prière au Saint-Esprit : Veni Creator, Venez Esprit-Saint, etc.

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Bâtir sur le roc (Mt VII, 21-29) Avons-nous jusqu’ici construit sur le roc ? Sommes-nous décidés à le faire ? Marie va nous y aider.

21- Ce n'est pas celui qui m'aura dit : " Seigneur, Seigneur ! " qui entrera dans le Royaume des Cieux, mais celui qui aura fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

22- Beaucoup me diront en ce jour-là : " Seigneur, Seigneur ! N'est-ce pas en votre nom que nous avons prophétisé ? N'est-ce pas en votre nom que nous avons chassé les démons ? Et n'avons-nous pas, en votre nom, fait beaucoup de miracles ? "

23- Alors Je leur dirai hautement : Je ne vous ai jamais connus. Eloignez-vous de Moi, artisans d'iniquité !

24- Quiconque donc entend ces paroles que Je dis, et les met en pratique, sera semblable à un homme sensé, qui a bâti sa maison sur le roc :

25- la pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents on soufflé et se sont déchaînés contre cette maison, et elle n'a pas été renversée, car elle avait été fondée sur la pierre.

26- Et quiconque entend ces paroles que Je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un insensé, qui a bâti sa maison sur le sable :

27- la pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison, et elle est tombée, et grande a été sa chute ".

28- Or, quand Jésus eut achevé ce discours, les foules étaient dans l'admiration pour Son enseignement.

29- Car Il les enseignait comme ayant autorité, et non comme leurs scribes.

3) Offrir une pénitence de son choix pendant la journée aux intentions du Pape et de l’Eglise.

4) Lecture d’un passage de L’Amour de la Sagesse Eternelle de Saint Louis- Marie Grignon de Montfort (Ch.VII, L’élection de la vraie Sagesse, n. 74 à 89)

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous, etc.

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ, L.I, ch.13, 18, 25 – L.III, ch.10, 40

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !


jeudi 16 mai 2019

La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page.

Rappel du but de ces 12 premiers jours : rejeter l’esprit superficiel du monde, choisir les vraies richesses, et méditer sur la joie profonde de suivre le Christ.

Programme de la journée :

1) Une prière au Saint-Esprit : Veni Creator, Venez Esprit-Saint, etc.

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Entrez par la porte étroite (Mt VII, 13-20) « N’aimez ni le monde, ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui. Car tout ce qui est dans le monde – la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la richesse – vient non pas du Père, mais du monde ». (Jean II, 15-16)

13- Entrez par la porte étroite ; car large est la porte, et spacieuse la voie qui conduit à la perdition, et nombreux sont ceux qui y passent ;

14- car étroite est la porte, et resserrée la voie qui conduit à la vie, et il en est peu qui la trouvent !

15- Gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous sous des vêtements de brebis, mais au dedans sont des loups rapaces.

16- C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez : cueille-t-on du raisin sur les épines, ou des figues sur les ronces ?

17- Ainsi tout arbre bon porte de bons fruits, et tout arbre mauvais porte de mauvais fruits.

18- Un arbre bon ne peut porter de mauvais fruits, ni un arbre mauvais porter de bons fruits.

19- Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits, on le coupe et on le jette au feu.

20- Donc, c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

3) Offrir une pénitence de son choix pendant la journée aux intentions du Pape et de l’Eglise.

4) Lecture d’un passage de L’Amour de la Sagesse Eternelle de Saint Louis-

Marie Grignon de Montfort (Ch.VII, L’élection de la vraie Sagesse, n. 74 à 89)

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous,

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ, L.I, ch.13, 18, 25 – L.III, ch.10, 40

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !

PS : les inscriptions effectuées avant le 20 mai bénéficient de conditions largement préférentielles ; nous vous invitons à en profiter en vous inscrivant en ligne  ici


mercredi 15 mai 2019

La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page.

Rappel du but de ces 12 premiers jours : rejeter l’esprit superficiel du monde, choisir les vraies richesses, et méditer sur la joie profonde de suivre le Christ.

Programme de la journée :

1) Une prière au Saint-Esprit : Veni Creator, Venez Esprit-Saint, etc.

2) (environ 10 minutes) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Demandez, vous obtiendrez (Mt VII, 6-12) Demandons avec foi la vraie sagesse, le mépris du monde et de ses maximes et nous les obtiendrons.

6- Ne donnez pas aux chiens ce qui est saint, et ne jetez pas vos perles devant les porcs, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent.

7- Demandez et l'on vous donnera; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira.

8- Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, et l'on ouvrira à qui frappe.

9- Y a-t-il parmi vous un homme qui, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre ?

10- Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ?

11- Si donc vous, tous méchants que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il ce qui est bon à ceux qui lui demandent.

12- Donc, tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le aussi pour eux ; car c'est la Loi et les Prophètes.

3) Offrir une pénitence de son choix pendant la journée aux intentions du Pape et de l’Eglise.

4) Lecture d’un passage de L’Amour de la Sagesse Eternelle de Saint Louis-Marie Grignon de Montfort (Ch.VII, L’élection de la vraie Sagesse, n. 74 à 89)

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous, etc.

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ, L.I, ch.13, 18, 25 – L.III, ch.10, 40

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !

PS : les inscriptions effectuées avant le 20 mai bénéficient de conditions largement préférentielles ; nous vous invitons à en profiter en vous inscrivant en ligne  ici

 


mardi 14 mai 2019

La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page.

Rappel du but de ces 12 premiers jours : rejeter l’esprit superficiel du monde, choisir les vraies richesses, et méditer sur la joie profonde de suivre le Christ.

 

Programme de la journée :

1) Une prière au Saint-Esprit : Veni Creator, Venez Esprit-Saint, etc.

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Enlever la poutre de son oeil (Mt VII, 1-5). Est-ce que je juge les autres du haut de ma prétendue supériorité ? Qui suis-je pour les juger ? « Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? nous dit saint Paul. Et si tu l’as reçu, pourquoi t’enorgueillir ? »

1- Ne jugez point afin de n'être point jugés,

2- car de la façon dont vous jugez, vous serez jugés, et avec la mesure dont vous mesurez il vous sera mesuré.

3- Pourquoi regardes-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et ne remarques-tu la poutre qui est dans ton oeil ?

4- Ou comment (peux-tu) dire à ton frère : " Laisse-moi ôter la paille de ton oeil, " lorsqu'il y a une poutre dans ton oeil ?

5- Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton oeil, et alors tu verras à ôter la paille de l'œil de ton frère.

3) Offrir une pénitence de son choix pendant la journée aux intentions du Pape et de l’Eglise.

4) Lecture d’un passage de L’Amour de la Sagesse Eternelle de Saint Louis- Marie Grignon de Montfort (Ch.VII, L’élection de la vraie Sagesse, n. 74 à 89) 

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous, etc.

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ, L.I, ch.13, 18, 25 – L.III, ch.10, 40 

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !

PS : les inscriptions effectuées avant le 20 mai bénéficient de conditions largement préférentielles ; nous vous invitons à en profiter en vous inscrivant en ligne  ici


Lundi 13 mai 2019

La présentation de la consécration mariale ainsi que tous les textes de préparation sont disponibles sur cette page.

Rappel du but de ces 12 premiers jours : rejeter l’esprit superficiel du monde, choisir les vraies richesses, et méditer sur la joie profonde de suivre le Christ.

Programme de la journée :

1) Une prière au Saint-Esprit : Veni Creator, Venez Esprit-Saint, etc.

2) Méditation puis examen de conscience à partir d’un passage de l’Evangile selon Saint Matthieu. Aujourd’hui : Aucun homme ne peut servir deux maîtres (Mt VI 24-34), « Mon royaume n’est pas de ce monde », dit Notre Seigneur. Cherchons-nous en toutes choses « que son Règne arrive » ?

24- Nul ne peut servir deux maîtres : car ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et la Richesse.

25- C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre âme de ce que vous mangerez ou de ce que vous boirez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. L'âme n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

26- Regardez les oiseaux du ciel, qui ne sèment ni ne moissonnent et n'amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ?

27- Qui de vous, à force de soucis, pourrait ajouter une seule coudée à la longueur de sa vie ?

28- Et pourquoi vous inquiétez-vous pour le vêtement ? Observez les lis des champs, comment ils croissent : ils ne peinent ni ne filent.

29- Or je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'était pas vêtu comme l'un d'eux.

30- Si donc Dieu revêt ainsi l'herbe des champs, qui est aujourd'hui et demain sera jetée au four, ne (le fera-t-il) pas bien plus pour vous, gens de peu de foi ?

31- Ne vous mettez donc point en peine, disant : que mangerons-nous ou que boirons-nous, ou de quoi nous vêtirons-nous ?

32- C'est de tout cela en effet que les païens sont en quête, — car votre Père céleste sait que vous avez besoin de tout cela.

33- Cherchez premièrement le royaume [de Dieu] et sa justice, et tout cela vous sera donné en plus.

34- N'ayez donc point de souci du lendemain, car le lendemain aura souci de lui même : à chaque jour suffit sa peine.

3°) Offrir une pénitence de son choix pendant la journée aux intentions du Pape et de l’Eglise.

4) Lecture d’un passage de L’Amour de la Sagesse Eternelle de Saint Louis- Marie Grignon de Montfort (Ch.VII, L’élection de la vraie Sagesse, n. 74 à 89)

5) Une prière à la Sainte Vierge : Ave Maris Stella, Regina Caeli, Souvenez-vous, etc.

6) Pour ceux qui veulent aller plus loin : lecture de certains passages de l’Imitation de Jésus-Christ, L.I, ch.13, 18, 25 – L.III, ch.10, 40 :

7) et ne pas oublier… son chapelet quotidien !

PS : les inscriptions effectuées avant le 20 mai bénéficient de conditions largement préférentielles ; nous vous invitons à en profiter en vous inscrivant en ligne  ici